A LA UNE

Grogne des universités privées : la solution qui met de l’huile sur le feu

gouvernement_youlaSelon nos informations, l’Etat guinéen a opté pour la politique de division face à la menace de grève des universités privées. Sur les trois tranches de payement qui n’avaient pas été effectuées, dans le cadre de la prise en charge par l’Etat, des frais d’études de certains étudiants, seulement la première a été débloquée, suite à la menace de grève brandie, mais de manière à étouffer la grogne.

Puisque certaines universités ont obtenu la totalité de leurs dus relativement à cette première tranche alors que d’autres, à l’image de Koffi Annan de Guinée, n’ont obtenu que 30℅ de ladite première tranche.

« Mais nous ne nous laisserons pas faire. Cela va plutôt nous unir davantage autour du mot d’ordre de grève que nous maintenons », nous a confié un responsable d’université.

Nous y reviendrons !

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top