Actualités

Mort de Jean Marie Doré : « une perte immense », selon Danssa Kourouma

Depuis l’annonce de la mort de Jean Marie Doré, tôt ce vendredi 29 janvier 2016, son domicile ne desemplit pas. Personnalités, amis proches, membres du gouvernement et diplomates se succèdent pour la présentation des condoléances d’usage.

La société civile aussi y était. Le cnosc était représenté par Dr. Dansa Kourouma. Il parle d’une « immense perte pour la nation guinéenne ». Par ailleurs, Danssa Kourouma s’inquiète de l’indifférence des Guinéens a l’endroit des grands hommes du pays. En Guinée,  » les grands hommes, on les pleure que quand ils meurent » , déplore t-il.

Et au président du cnosc de poursuivre.  » on ne rend pas hommage aux grandes figures de ce pays. C’est pourquoi la culture de l’exemplarité a fuit nos mœurs et nos valeurs.

Jean Marie Doré est donc parti laissant derrière lui 5 enfants et une veuve.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

To Top