A LA UNE

Affaire prétendues primes pour délégués : Deux ans de prison avec sursis requis contre Mamadou Sankhon et Talibé Dabo

talibLe procureur du tribunal de première instance de Kaloum, a requis aujourd’hui une peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis, contre les sieurs Mamadouba Sankhon et Talibé Dabo, accusés par quarante jeunes, de leur avoir donné le change, après les avoir recrutés pour effectuer une mission au profit du parti au pouvoir, le RPG-Arc-en-ciel.

L’affaire remonte à 2013, à la veille des élections législatives.

L’homme d’affaires Taliby Dabo, par ailleurs, ponte politique du RPG-Arc-en-ciel à Kankan, avait initié le recrutement et la formation d’une quarantaine de jeunes, pour les déployer sur le terrain, dans le cadre de la sensibilisation et de la préparation des citoyens aux mécanismes de vote.

Les quarante jeunes ainsi recrutés et formés, ne seront pas déployés par la suite, alors qu’il leur avait été promis des primes de l’ordre de 15 millions de francs guinéens, chacun, pour 45 jours de mission à l’intérieur du pays.

L’enveloppe totale des promesses de primes, s’élevait à 600 millions de francs guinéens. Une somme dont les jeunes réclament le paiement aux deux accusés.

Le verdict dans ce procès, est attendu mercredi devant le TPI de Kaloum.

Bouba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top