Actualités

Education : Des mesures prises après les affrontements entre élèves des Lycées Almamy Samory Touré et Alpha Yaya Diallo de Kankan

ecole_brulee_0Le calme est revenu dans la Commune Urbaine (CU) de Kankan après de violents affrontements survenus, lundi, 1er février 2016, entre élèves du Lycée Almamy Samory Touré et du Lycée Franco-Arabe Alpha Yaya Diallo de Kankan, a constaté le correspondant de l’AGP au Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Kankan.

Dans toutes les écoles publiques et privées de la ville, les cours se déroulent normalement. Cependant, les 4000 élèves des deux Lycées belligérants sont obligés de rester à la maison après avoir incendié leurs deux établissements, ce lundi.

A l’issue de la réunion de crise, présidée par le préfet de Kankan, Aziz Diop, certaines mesures ont été prises par les autorités préfectorales et éducatives, au titre desquelles l’on peut retenir, entre autres, l’annulation pure et simple du tournoi scolaire de football inter-établissement ; la suspension de leurs fonctions des deux proviseurs des deux Lycées ; la mise à disposition de la Police Judiciaire (PJ) des principaux encadreurs des Lycées Samory Touré et Alpha Diallo pour des fins d’enquête. Le directeur préfectoral de l’Education de Kankan doit fournir au préfet un compte rendu assorti d’une lettre d’explication à l’attention de son ministre de tutelle.

Il reste entendu, que les deux Lycées belligérants sont et demeurent fermés.

Au plan des dégâts causés, on retient notamment au Lycée Samory Touré, deux salles de classe sur 22 ont été calcinées, 04 motos et 03 vélos ont été aussi calcinés par les manifestants ainsi que la Direction de l’école, le Centre Informatique et ses 26 ordinateurs, 5000 livres offerts par la première Dame de la République, qui a fréquenté ce Lycée construit vers les années 1960,.

Au Lycée Franco-Arabe Alpha Yaya Diallo, deux salles de classes sur 17 et la Direction de l’école ont été calcinées, la Mosquée et les toilettes ont été saccagées.

De l’avis d’un observateur à Kankan, l’affrontement entre élèves de ces deux Lycées était prévisible eu égard des troubles enregistrés samedi, 30 janvier dernier, au Stade lors du match qui a opposé les équipes des deux établissements.

En tout cas, une enquête est ouverte pour situer les responsabilités. Et une mission de haut niveau du Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation (MEPU-A) serait en route de Conakry pour Kankan.

AGP

Commentaires

commentaires

To Top