Actualités

Crise au RPG arc-en-ciel : s’achemine-t-on vers un dénouement heureux ?

MakarenaRPGMeeting-622x300Si l’on en croit à Akim Zézé Koivogui, membre du bureau politique du RPG arc-en-ciel, la grogne déclenchée par certains jeunes cadres du parti  il y’a un mois, pourrait bientôt toucher à sa fin. Selon ce responsable du parti au pouvoir qui s’exprimait à l’occasion de l’assemblée générale de ce samedi 6 février 2016, le président Alpha Condé aurait déjà rencontré certaines sous sections des femmes.

Une source non officielle nous a confirmé cette information et a ajouté que certaines femmes avaient pour la circonstance reçu un montant d’un (1) million de francs guinéens plus un téléphone. Une information difficile à vérifier tout de même du fait de méfiance qui anime des responsables du parti.

Concernant les jeunes frondeurs qui sont d’ailleurs le cheval de proue de la grogne qui sévit au sein du RPG, ils devront être reçus ce samedi par le chef de l’Etat. « Aujourd’hui dans l’après-midi, c’est toute la jeunesse des sous sections de Conakry qui doit rencontrer le président de la République », indique Akim Zézé Koivoigui. Selon nos informations, ces entrevues du professeur Alpha Condé seront élargies à l’ensemble des structures du RPG.

Après la formation de l’actuel gouvernement, des jeunes du RPG arc-en-ciel avaient fait part de leur mécontentement face à ce qu’ils qualifient de «trahison» du président Condé. En effet, ils reprochent au locataire de Sekhoutoureya d’avoir oublié les cadres du RPG dont il est lui-même issu, au profit d’autres qui, à leurs yeux n’ont rien fait pour l’accession  d’Alpha Condé au pouvoir.

Ce mécontentement avait entrainé la fermeture du siège du parti et des dénonciations de tout genre dans les médias. La semaine dernière, le président du Parlement guinéen avait été hués  par certains jeunes frondeurs alors qu’il tenait un discours au siège du RPG arc-en-ciel.

Cette approche d’Alpha Condé visant à rencontrer les jeunes et les femmes de son parti va-t-elle dissiper le vent de colère au sein  du parti au pouvoir ? les jours à venir nous en édifieront.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top