A LA UNE

Menace de Grève : le syndicat ridiculise le premier ministre et maintient

IMG_20160213_131720Constatant l’incapacité des émissaires du gouvernement chargés de négocier avec le mouvement syndical et fair renoncer celui-ci à son projet de déclencher une grève générale et illimitée à partir de lundi prochain, le premier ministre Mamady Youla, a lui-même tablé avec ces derniers. La rencontre s’est ténue au palais de la colombe dans la matinée de ce samedi 13 février 2016, et s’est soldée par un échec lamentable du premier ministre.

« Il (le PM ndlr) nous a donné de explications que nous avons entendues à plusieurs reprises », a regretté Mamady Mansaré, porte-parole des syndicats.

Le premier ministre, en manque d’arguments, était obligé de ne rien dire que Damantang Albert Camara, porte parole du gouvernement n’avait pas prononcé au paravent, dans les précédents rounds de négociation avec les mêmes syndicalistes. « Il nous a expliqué  la situation macro-économique du pays, l’impossibilité pour le gouvernement de changer le prix. Des arguments que nous avons entendus à plusieurs reprises », a ridiculisé Mamadou Mansaré.

Face à son incapacité donc à « régler le problème », le premier ministre a quand même promis de rendre compte au chef de l’Etat. Ce qui laisse entrevoir une possibilité que le président de la République, Alpha Condé, tente le coût dès ce soir où en tout cas avant lundi matin.

Au cas contraire, la grève pourrait être déclenchée dès lundi matin sur toute l’étendue du territoire nationale.

Nous y reviendrons !

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top