Actualités

Monsieur le président, vous devez votre victoire à quelqu’un (Par Moussa Tatakourou Diawara)

alpha-Condé1Chers frères et sœurs, guinéens et guinéennes, militants et sympathisants du parti historique, le RPG-Arc-en-ciel,

Après trois mois de silence, privé de ma bouche et de ma plume, je reviens avec courage et détermination pour vous servir, mais laissez-moi vous dire que j’ai été touché et à la fois choqué, il y a quelques semaines suite aux remous qui secouent le parti au pouvoir, le RPG-Arc-en-ciel du professeur Alpha condé, président de la république, chef de l’Etat, lequel a pris le courage, je dis bien le courage de lâcher cette fameuse phrase qui restera à jamais gravée dans le subconscient collectif, c’était à une assemblée générale de son parti au siège de celui-ci : « Je ne dois ma victoire à personne »

Je me demande personnellement si nous avons à faire a un nouvel Alpha Condé, qui soit différent du président fondateur du RPG ?

Monsieur le président, permettez, avec tout le respect que j’ai pour vous, que je vous rappelle certains actes historiques de votre parti RPG pour que vous sachez que « vous devez votre victoire à quelqu’un ».

Monsieur le président, bien sûr que oui vous devez votre victoire à vos militants de la Haute-guinée, de la Guinée forestière, d’un peu partout, bref de toute la Guinée.

Vous devez votre victoire à ces veuves qui ont perdu leurs époux soit par brutalité des militaires sous le régime défunt, soit fauchés par balles à bout portant pendant les meetings organisés par le parti dans les préfectures de  la Haute Guinée et de la foret.

Votre actuel ministre de la décentralisation, le général Bouréma Condé Alias Bagama Bandjougou, est un témoin et acteur de ces actions, demandez lui pour plus de détails.

Vous devez votre victoire aux orphelins et orphelines qui ont perdu leurs pères et leurs mères pour la défense de votre parti, le RPG.

Vous devez votre victoire à ces nombreux cadres originaires de la haute guinée et de la fôret, qui durant des mois et des années, étaient détenus au camp Soundjatta Keita de kankan dont ma propre grand-mère Nana Fadima Keita, simplement parce qu’elle avait chanté la chanson de votre réception à Siguiri. Paix à son âme.

Vous devez votre victoire aux fonctionnaires et militaires qui ont été mis à la retraite anticipée juste parce qu’ils sont malinké donc de votre ethnie, Docteur Diané et Koffi Cissé en connaissent un rayon, demandez-leur pour plus de détails.

Vous devez votre victoire à nos braves mamans vendeuses de friperie au marché d’AVARIA qui ont tout subi, destruction de biens et torture, simplement parce qu’elles sont malinké.

Le lendemain de votre arrestation en 1998, reste un jour inoubliable chez certaines de ces braves dames sous le soleil et la pluie, certaines parmi elles, ont été brulées au dos et aux fesses, excusez de peu, du terme, à l’aide des fers électriques. Les témoins sont encore vivants et les photos existent.

Monsieur le président, une collégienne de 18 ans du nom de Hadja Fanta Keita, a été fusillée à bout portant sur son sein à Mandiana, quand elle ripostât pendant l’arrestation de son père à domicile, Monsieur Abdoulaye Keita ex-coordinateur d’EDG est son frère biologique, demandez lui.

Soroti Mara est tombé aux pieds du Soti kèmo de kankan, Bouréma condé est témoin.

Mohamed Haidara un ami de classe à l’école primaire karamoko Cissé de Siguiri, a été fauché pendant une manifestation à Siguiri.

Monsieur le président, Noubakary Camara, fut injustement condamné à mort par Doura chérif, juste parce qu’il est proche de vous, juste parce qu’il a soupçonné d’être à la base de velléités déstabilisatrices contre le régime Conté, il est décédé en prison heureusement que Doura chérif, vit encore.

Je pense bien que vous connaissez madame Grand K qui fut député de votre parti à l’Assemblée nationale, elle reçut une grenade dans sa maison à Kankan, pendant qu’elle dormait profondément avec ses enfants, depuis ce jour elle et ses deux enfants, ne se sont plus réveillés.

Je me rappelle de ce griot, sage de Kankan, je veux parler de N’Fa Djéliman Dian Dioubaté qui est resté dans la mémoire de tout Kankan, qui a été rendu handicapé à vie après avoir été battu par les militaires, rappellez-vous Monsieur ?

Monsieur le président, Noufodé de Siguiri, je pense que oui, si vous avez la bonne mémoire, il serait très bien que vous demandez à Sékou Savané de vous expliquer comment sa femme est morte après les résultats du premier tour des présidentielle 2010 sur sa natte de prière.

Je terminerai par rappeler le cas de votre sofa, Kèmè Bouréma, pour ceux qui connaissent l’histoire de Samory Touré, je veux parler de Facinet Beavogui, le baobab de Macenta qui a été contraint d’aller rendre l’âme à Abidjan en exil à cause de son militantisme et de son combat politique, en votre faveur.

Monsieur le président, la liste est longue et grande, vous ne pourrez à jamais payer la dette morale de tous les dégâts et pertes en vie humaine pendant les 20 et quelques années de votre combat,

Donc à vous de retirer votre phrase Monsieur le président tout en présentant vos excuses à vos militants et sympathisants.

Merci Monsieur le Président.

Moussa Tatakourou Diawara

Tel 622477008

Email .tatakourou@gmail.com

Commentaires

commentaires

18 Commentaires

18 Comments

  1. M.Diaby

    12 février 2016 at 9 h 04 min

    Je suis d’accord avec Moussa Tatakourou, mais il as oublié l’incontournable Syro Mara de Kissidougou qui a rendu l’àme quelques jours seulement après l’annonce de l’arrestation du président du parti RPG d’alors Alpha Conde.

    Je pense que même si ces militants ou les fils et pétits fils ou pétites filles ne sont pas recompensés après l’acquisition du pouvoir, ils ne méritent pourtant pas une telle phrase du président.

    Celui qui prétend être Mandéla de Guinée ne doit s’exprimer comme le président l’a fait. Ce serait pourtant précieux et Historique de garder le RPG Arc-en-ciel tel qu’il était avant les présidentielles de 2015. Dans ce cas aucun candidat, un candidat du parti n’aura à affronter un second tour d’une élection.

  2. Condé Aboubacar

    12 février 2016 at 9 h 29 min

    Vc9f

  3. Conde

    12 février 2016 at 9 h 55 min

    C est vrai vous oubliez le Professeur Kelefa Keita qui était le premier à l accueillir à Kouroussa quand il y a mis pied la première fois! Sans lui il n aurait même pas d assise chez ses parents!!!

  4. Mara

    12 février 2016 at 11 h 17 min

    Je suis tout à fait d’accord, un démocrate ne doit pas dire une phrase devant l’Assemblée Générale en présence des militants.
    Mais c’était bien pour préparer le coup de poignard dans le dos des militants dont les militants voient le résultat aujourd’hui.
    Les militants se battent pour lui donner le pouvoir et après il les traite des « POURIS  »
    Il nous trouvera aux législatives de 2017 …

  5. Fatou

    12 février 2016 at 15 h 44 min

    Merci Moussa TaTakourou à la lecture de votre message j’ai couleé les larmes raison ,j’ai pensé à mon défunt papa injustement mis à la retraite anticipé à cause de son combat pour AC il a été humilié par le gle LConte ,privé de sa pension pendant une année six mois, a lepqoue aucun de ses enfants ne travaillaient , mon défunt papa étant dans son lit d’hôpital n’a arrêté de prononcer le nom du professeur AC en nous regardant doit les yeux je me rappelle de sa phrase comme hier c’est ca ma récompense mon frère m’a abandonné mais grâce à mes enfants je ne manque de rien je suis un homme comblé mais j’aurais préféré qu’il passe me voir comme il le faisait avant d’être président et oui rien ne m’étonne dans vos écrits le monde est devenu cruel, l’être humain défis sa conscience mais heur sèment nous avons un subsceint qui ne cesse de nous rappeler

  6. Nouhan

    12 février 2016 at 21 h 21 min

    Merci pour ce rappel historique mon cher Diawara,a mon age j’ai été témoin des barbaries causés par le general Bourema Condé d’alors Sous-prefet de Banankoro ou il a ligoté,déshabillé,humilié les pères de familles en pleine journée au siège de RPG au centre ville de Banankoro puis emprisonné a Kerouané dont beaucoup ont perdu leurs vies par la suite,je me rappel egalement de ces mots que je me réserve de le dire,mais ce qui reste clair la haute guinée a été abandonne,humilié et traité de tous par ces mêmes personnes qui sont aujourd’hui les bras droits du président,imaginons que tu as perdu ton père,ton enfant,un membre de ta famille a cause de quelqu’un et tu vois la même personne avec ce meurtrier,ces morts et ceux qui ont perdu leurs emplois,leurs promotions ou qui ont fui au pays a cause de votre fameux parti ne vous pardonneront jamais

  7. TOURE

    13 février 2016 at 7 h 18 min

    Ah Mr diawara de faire un petit rappel à Mr le président fondateur et fondateur du Rpg. Il suffit de passer un regard sur les événements de siguiri 2010 qui ont eu effet sur tous les ressortissants de la haute Guinée et de la forêt à dalaba, pita et lavé. Nous avons tous perdu après la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle, humilié, insulté et frappé. Sous le choc moral beaucoup sont mort après quelques mois. Mr le professeur dans campagne présidentielle 2015 au fouta à certe dû oublier ou ses proches l’on fait oublier au de dire merci à ses hommes qui ont souffert pour lui. Mr le président vous devez forcément reconnaître que vos différentes victoires de 2010/2015 vous devez à des personnes qui ont souffert pour vous. Je suis victime des événements de 2010 et témoin de tout

  8. TOURE

    13 février 2016 at 7 h 26 min

    Ah Mr diawara merci de faire un petit rappel à Mr le président et fondateur du Rpg. Il suffit de passer un regard sur les événements de siguiri 2010 qui ont eu effet sur tous les ressortissants de la haute Guinée et de la forêt à dalaba, pita et labé. Nous avons tous perdu après la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle, humilié, insulté et frappé. Sous le choc moral beaucoup sont mort après quelques mois. Mr le professeur pendant la dans campagne présidentielle 2015 au fouta a certe dû oublier ou ses proches l’on fait oublier de dire merci à ses hommes qui ont souffert pour lui. Mr le président vous devez forcément reconnaître que vos différentes victoires de 2010/2015 vous devez à des personnes qui ont souffert pour vous. Je suis victime des événements de 2010 et témoin de tout

  9. sidibesidibe

    13 février 2016 at 9 h 28 min

    Captcha

  10. conde

    13 février 2016 at 11 h 45 min

    merci beaucoup. je vous rappelle que mon grand-père le commandant Lancei conde fut arrêté et mis à la retraite anticipée.
    mr le président si c’est trop dit mais ce sont vos militants qui vous ont élu alors un peu de respect pour nous.

  11. MAMADY CISSE

    14 février 2016 at 13 h 46 min

    Bonsoir mes chers frères,
    Bonsoir les portes paroles des sans voix,
    Bonsoir aux personnes dans le regret et,
    Bonsoir aux nouvelles personnes qui regretteront leur soutien à AC, même à tous,
    Bonsoir à tous et à toutes,
    La religion musulmane exige la reconnaissance de l’homme à Dieu son créateur, de l’homme à son semblable, du fils au père et de l’épouse à son mari, de l’élève à son maître. Ce n’est pas pour rien…
    L’Être humain doit être dans un cadre social pour apprendre cette reconnaissance. Ce cadre est la famille. Cette famille ne dépend ni de sa taille, ni de son age, ni de sa langue ou de son origine.
    Chaque guinéen a une origine si petite soit-elle dans ce cadre familial. Et chacun doit être attaché à ce cadre quelle que soit son éloignement.
    Mes chers frères et sœurs, vous imaginer ce jour ce que pense Lansana Conté de l’expression de votre regret pour avoir soutenu un ingrat que vous ne connaissiez pas ? Toute la liste que vous venez de publier, y a-t-il un seul membre de la famille de AC ? Un seul je dis bien ? NON.
    En 1993, il a envoyé une épouse. En 2010, une autre. Les deux sont-elles ensemble dans une famille polygame. NON.
    Son fils connu officiellement en Guinée seulement à son accession au pouvoir a participé à combien de grèves ?
    Je voudrais simplement rappelé au peuple de Guinée que les quatre régions de la Guinée ont connu Mohamed TOURE, fils de feu AST, ancien président de la Guinée. En route à pieds pour l’école et dans le mouvement pionnier, ses maîtres et prof sont encore vivant. Qui a donné un cour au fils de AC ?
    Soutenons quelqu’un que nous connaissons, avec lequel nous partageons la vie sociale chaque jour, on est uni par le mariage. Mais soutenir quelqu’un parce qu’il doit compléter ses dossiers de candidature, certes c’est l’ambition. Aujourd’hui Sekoutouréya est une merde de femmes ambitieuses sans moral…
    Cette phrase est la définition profonde de AC, il pense qu’il a atteint son objectif avec deux mandats, mais le dernier mot est avec Dieu.
    Pas pour AC maintenant, mais choisissons des personnes vivant avec nous, qui connaissent nos réalités et nos problèmes. Evitons les diaspos qui vivent une autre vie, homme ou femme, prenos les bonnes décisions à l’avenir.
    Chers tous, pas de surprise d’ingratitude d’un homme de plus de 75 ans sans famille et vivant en Europe. Il est différent de nous, il n’est pas nous et il ne vois voit pas comme nous, n’analyse pas comme nous. Courage.

  12. keita

    14 février 2016 at 15 h 40 min

    Alpha Oumar Keita
    9 min •
    Diawara, pour une fois je t’approuve, je salue ton courage et ta vérité. j’ai pensé un moment que ce n’était qu’un discours politique quand mr le président dit qu’il ne doit son élection a personne. Mais quand tu sais que ces guinéens de la haute ne méritent ni un poste de premier ministre ni un poste de président de l’assemblée, il sont d’ailleurs difficilement ministrable au yeux du patron, pourtant ceux qui font semblant de faire la fierté du candidat élu du RPG aujourd’hui,a savoir ceux nommés RPC, ont été mobilisés et sensibilisés par ces cadres dont le président a horreur de voir aujourd’hui. c’est, ces méprisés après victoire, qui de jour comme de nuit, sous la pluie et le soleil ont arpenté les sentiers, de hameau a hameau de village a village souvent a leurs propres frais et au risque de leur vie et de leur situation; pour convaincre ceux de leurs frères, parents, de la justesse de la ligne du RPG, de l’honnêteté et de l’objectivité de son leader ALPHA CONDE. Voici comment des RPC ont été moulés. Alpha ne connaissait pas ces paysans et paysannes de la foret et de la haute guinée. c’est nous qui avons semé et propagé le RPG. Aujourd’hui nous, nous sentons mauvais, oui; mais le ciel est arbitre même en politique. Merci mr Diawara pour ce courage et cette vérité. pour ta petite information, en 1988 a cause d’une photo de ALPHA CONDE, j’ai perdu mon poste de directeur des espaces verts a forecariah… Et depuis je piétine. le ciel jugera.
    J’aimeCommenter

  13. keita

    14 février 2016 at 15 h 58 min

    Alpha Oumar Keita
    9 min •
    Diawara, pour une fois je t’approuve, je salue ton courage et ta vérité. j’ai pensé un moment que ce n’était qu’un discours politique quand mr le président dit qu’il ne doit son élection a personne. Mais quand tu sais que ces guinéens de la haute ne méritent ni un poste de premier ministre ni un poste de président de l’assemblée, il sont d’ailleurs difficilement ministrables au yeux du patron, pourtant ceux qui font semblant de faire la fierté du candidat élu du RPG aujourd’hui,a arpenté les sentiers savoir ceux nommés RPC, ont été mobilisés et sensibilisés par ces cadres que le président a horreur de voir aujourd’hui. c’est, ces méprisés après victoire, qui de jour comme de nuit, sous la pluie et le soleil ont, de hameau a hameau de village a village souvent a leurs propres frais et aux risques de leurs vies et de leurs situations; pour convaincre ceux de leurs frères, parents, de la justesse de la ligne du RPG, de l’honnêteté et de l’objectivité de son leader ALPHA CONDE. Voici comment des RPC ont été moulés. Alpha ne connaissait pas ces paysans et paysannes de la foret et de la haute guinée. c’est nous qui avons semé et propagé le RPG. Aujourd’hui nous, nous sentons mauvais, oui; mais le ciel est arbitre même en politique. Merci mr Diawara pour ce courage et cette vérité. pour ta petite information, en 1988 a cause d’une photo de ALPHA CONDE, j’ai perdu mon poste de directeur des espaces verts a forecariah… Et depuis je piétine. le ciel jugera.
    Commenter
    Partager

  14. Stephen

    15 février 2016 at 12 h 33 min

    Je ne cesserais jamais de vous remercier Mr Diawara pour ce rappel et aussi d’avoir donner vie au combat mener par nos parents pour elir un Mr qui pense qu’il est Mandela pendant que le vrai Mandela s’est battu corps et ame pour son peuple tout en restant fidele a ses compagnons de lutte. Alors, je demanderais a Mr Alpha de ne pas salir la memoire de ce grand homme a cherchant a se compare a lui.

    Le RPG a aide alpha de devenir president et a son tour il affirme que le RPG n’est bon que pour elir et non pour gouverner.

    Ensemble donner nous la main pour chasser ce mr afin que plus jamais , je dis bien plus jamais ce genre d’ingratitude ne se repete au sein du RPG.

    Vive la Guinee…. A bas les ingrats.

  15. Souleymane BAH

    29 février 2016 at 12 h 36 min

    Le jour où les guinéens se rendront compte que leur combat vise les memes objectifs, le jour où ils se regarderont en freres pour

  16. Souleymane BAH

    29 février 2016 at 12 h 44 min

    Le jour où les guinéens se rendront compte que leur combat vise les memes objectifs, le jour où ils se regarderont en freres pour avoir la meme vision et la meme position contre les politiciens, la Guinée prosperera et le bien etre de tous les guineens se sentira dans la paix. Votons pour les programmes et la probité morale d’un candidat? S’il viole les programmes promis, qu’on fasse un vote sanction contre ce candidat aux elections legislatives. Si un parti gagne la majorité aux elections legislatives et puis apres nous trahit on le sanctionne pendant les elections locales ainsi de suite

  17. GORKO

    28 mars 2016 at 0 h 18 min

    On soutient un Homme par Conviction et non pour une récompense individuelle. On soutient un Homme pour « l’Idéologie Politique » qu’il véhicule et non seulement parce qu’on est venu du même coin.
    Pour que je partage les lamentations ci-dessus il faudrait qu’on se pose les véritables questions;
    Alpha Condé a-t-il tenu ses promesses politiques faites à la Guinée? A-t-il Honoré ses engagements vis à vis des Guinéens auxquels la Guinée appartient? Est-il l’Homme que le Guinéen soucieux de son avenir attendait?
    A mon humble Avis telles sont les véritables questions qu’on devrait chercher à répondre. Toute autre considération ne serait qu’émotionnelle et c’est très NOCIF.

    • CHEICK

      15 juin 2016 at 13 h 48 min

      Gorko, je suis pas d’accord avec vous pour la conclusion. Les questions que vous posez sont légitimes, mais vous ne pouvez pas nier aussi que le discours du Président était très ciblé, d’où la réaction de la cible. Et c’est comme ça nous nous réagissons quand nous sommes vexés. Et nous le faisons connaître directement au fautif. C’est une vertu africaine, d’où la lettre des députés et bien d’autres réactions. Il n y a rien d’émotionnel si les réactions sont sur la base de faits réels. Rappeler à l’ingrat son ingratitude peut payer au moins la moitié du regret, dicton africain.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top