Actualités

Viol collectif d’une fille de 14 ans en haute banlieue de Conakry

viol_2

Image d’archive

Une fille, âgée de quatorze (14) ans, a été enlevée, séquestrée et violée à plusieurs reprises par deux jeunes garçons pendant trois jours, à Dapompa, commune de Matoto, a appris mosaiqueguinee.

Leur complice, une voisine dans le quartier, qui  avait interné la victime dans sa propre maison, est mise aux arrêts par des éléments du commissariat du même quartier. La fille est encore sous le choc. Les conséquences de cette agression sexuelle sont encore visibles.  Au Tribunal de première instance  de Mafanco, où le dossier a été confié a un juge d’instruction pour l’ouverture d’une information judiciaire, la victime peine à marcher. La tante chez qui elle vit, a raconté qu’elle a trouvé sa nièce abandonnée dans une cité perdue du quartier.
Les deux jeunes accusés d’avoir fait subir ce crime sexuel à la jeune fille, sont pour le moment introuvables. Une femme proche de la victime demande aux autorités de tout faire pour mettre main sur les deux jeunes en cavale.
Le médecin légiste, Professeur Hassan Bah, qui a examiné la victime à l’hôpital Ignace Deen, parle d’une défloraison récente liée à cette agression sexuelle et d’une incapacité de travail de  25 jours à observer chez la fille.
La Guinée a connu en 2015, une véritable recrudescence des agressions sexuelles au regard des statistiques nettement en progression, fournies par ce médecin légiste, soit 30% d’après une étude actualisée  concernant des fillettes de moins de 7 ans.
La prise en charge de cas de viol pourrait couter cher à la famille de la victime. La complice principale a été déférée ce lundi à la maison centrale.

Séckou BAH

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top