Actualités

« Cette fois-ci si vous reculez, le syndicat est mort » (syndicalistes)

IMG_20160214_154930Au lendemain de la remise d’un projet d’accord aux syndicalistes, par le gouvernement, le mouvement syndical s’est réuni cet après-midi, mercredi 17 février 2016, à la bourse du travail où les leaders syndicauts ont planché sur ce document gouvernemental.

Si hier les lignes semblaient bouger, aujourd’hui, le ton redevient dur du côté de l’inter-centrale syndicale CNTG-USTG. Mamadi Mansaré, porte-parole du mouvement syndical, dans un ton ferme, annonce la poursuite de la grève jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Il dit être conscient de la reprise du trafic routier sur l’autoroute Fidel Castro mais il a tenu à mettre en garde tout ceux qui, selon lui, veulent trahir l’esprit du mouvement syndical. « Nous avons constaté aujourd’hui qu’il y’avait la circulation et dans certains départements, ils ont commencé à avoir peur. Mais je vous mets en garde, si cette fois ci vous reculez, le syndicat est mort. Si vous reculez, on ne parlera plus de grille salariale, de protection sociale en Guinée », a prévenu le  porte-parole du mouvement syndical.

Parlant des taxis et autres véhicules de transport qui ont  recommencé à circuler alors que le mot d’ordre de grève est toujours maintenu, les leaders syndicaux menacent désormais de faire arrêter tout contrevenant qui se livrerait à cette pratique.

Cette sortie du mouvement syndical met en exergue l’étendue du fossé qui le sépare du gouvernement. Malgré tout, Mamadi Mansaré espère que les discussions vont continuer entre syndicat et gouvernement.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top