A LA UNE

Grève à Conakry : Le centre-ville fortement paralysé

Digital Camera

Digital Camera

Ce mercredi 17 février 2016, Kaloum, le principal centre administratif et d’affaires de Conakry, reste fortement paralysé, a constaté mosaiqueguinee.

Des bureaux fermés, la circulation assez fluide, moins de personnes devant les lieux de travail et autres centres d’affaires, c’est ce constat général qui se dégage, cet après-midi, de la commune de Kaloum, où la fréquentation humaine habituelle, est indescriptible.

La Guinée vit la troisième journée d’une grève générale solidairement déclenchée par la CNTG et l’USTG, les deux plus grandes centrales syndicales du pays, dans tous les secteurs d’activités  à savoir le public, le privé et le mixte.

Jusque-là aucune perspective d’entente n’est perceptible au sujet des négociations autour d’une plateforme revendicative à treize réclamations, soumise au gouvernement.

Les syndicats comptent pourtant tenir jusqu’à la satisfaction de leurs revendications qui portent notamment sur le prix du carburant, les barrages interurbains jugés non conventionnels et la grille salariale des fonctionnaires de l’administration publique.

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top