A LA UNE

Affaire Milltech: Vers le remboursement des clients

Lounceny NabéComme nous l’annoncions dans un de nos précédents articles, les autorités guinéennes ont contesté l’agrément de la banque d’investissement, Millenium Technologie (Milltech), à travers le comité des agréments, logé à la Banque Centrale de Guinée. Interrogé, le gouverneur de la Banque Centrale Guinéenne (BCRG), Louceny NABE, a donné des précisions sur la décision de fermer cet établissement privé, et sur le processus en cours pour rembourser les clients.

Ce que la Banque Centrale de Guinée  reproche à Milltech ?

Miltech est une entité qui s’est créé à l’insu du comité des agréments. Je pense que Miltech est passé par des entités qui agréent  des entreprises ordinaires en étant pas très explicite sur sa vocation financière. Miltech a commencé ses opérations sur cette base pas claire jusqu’à ce que des clients aient été habités par un doute profond. Ils sont venus à nous, croyant que Miltech est un établissement financier agréé par le comité des agréments. Il n’en était rien. Nous nous sommes informés davantage. On a trouvé que c’est un système pyramidal  du genre de ceux qu’on a connu dans le passé qui ont tous finis par s’écrouler. Nous avons pris nos responsabilités, nous avons dit que tout établissement financier qui n’est pas agréé par le comité des agréments, n’a pas d’existence légale. Et là dessous nous sommes d’accord avec toutes les entités concernées par les agréments d’entreprises.

Quel sort pour les clients qui y avaient investi de l’argent ?

Les calculs ont été faits, les clients identifiés, les montants concernés aussi identifiés, on est en train de les mettre en évidence pour commencer le processus de remboursement.

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top