A LA UNE

Affaire meurtre de Mohamed Diallo: Des graves accusations contre deux officiers

IMG_20160220_133506Les avocats de l’UFDG, en conférence de presse cet après-midi, samedi 20 février 2016, à la maison commune des journalistes sis à Coleyah, affirment que des agents  et des ressources de l’Etat ont été déployés pour faire porter à l’UFDG la responsabilité du meurtre de Mohamed Diallo, journaliste tué d’une balle dans la poitrine le 05 février 2016, à proximité du siège de l’UFDG.

Parlant de l’enquête ouverte à cet effet, et confiée ensuite à la direction centrale des investigations judiciaires, Me Paul Yomba KOUROUMA a indiqué que c’est à ce niveau que la réalisation d’un complot contre l’UFDG a été exécutée.

« Le colonel Gabriel Diawara a violé les règles les plus élémentaires. Il a empêché les prévenus d’une assistance, soustrait des prévenus des avocats et les a conduit au PM3, les a appris a dénoncer, il les a entrainé au montage élaboré avec ses paires », a dit l’un des avocats.

Poursuivant, il déclare que le colonel Gabriel a d’abord refusé à maitre Alseny Aissata Diallo, un des avocats en charge de la défense des prévenus, de prendre part à l’interrogatoire. Me Assista, en quittant, poursuit-il,  a instruit à ses clients à observer le silence. « Mais dans les manoeuvres, les menaces,  le colonel Gabriel a demandé au nommé  Algassimou KEITA, de dénoncer un autre, du nom d’Amadou Sow comme étant le meurtrier du journaliste ».

«Tu es Keita, tu es malinké je suis malinké, nous n’avons même pas besoin de toi, tu es libre, sens-toi libre. Le général Ibrahim Baldé est sur le point de t’incorporer, ta famille et toi serrez en sécurité. il lui a donné 50.000 francs guinéens et lui a fait rentrer », a dit Me Paul Yomba KOUROUMA, parlant d’un entretien qui se serrait passé entre le colonel Gabriel et le prévenu Algassimou Keita. 

Plus loin, le nom du Général Baldé, a été prononcé par les conférenciers. Me Paul Yomba KOUROUMA  ajoutera que la nuit, le colonel Gabriel aurait appelé au téléphone le Général Ibrahima Baldé, Haut commandant de la gendarmerie nationale. Ce dernier aurait ainsi échangé avec Algassimou pour confirmé à ces dernier les promesse faites par le colonel Gabriel Diawara.

Me Beavogui, dit ne pas comprendre pourquoi le colonel Balla Samoura, a été dessaisi du dossier au profit du colonel Gabriel DIAWARA, qui « est prêt à tout », selon lui.

Amadou SOW, qui aurait donc été dénoncé par le nommé KEITA, fait partie de la garde rapprochée de l’épouse de Cellou Dalein DIALLO.

Cette conférence de presse se tient en présence de certains responsables de l’UFDG dont Aliou Condé. Parmi le pool d’avocats constitués par l’UFDG, le Sénégalais, Me Diouf, n’a pas pris part à ladite conférence, alors qu’il avait été annoncé.

Nous y reviendrons !

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top