Actualités

Holomou Koni Kourouma ne suivra pas Sidya Touré : « Nous sommes dans l’opposition… »  

holomou_koni_ouroumaDans un bref entretien qu’il accordé vendredi à la rédaction de mosaiqueguinee.com, l’honorable Holomou Koni KOUROUMA, député, président du PDDP (Parti des démocrates pour le développement de la patrie), s’est prononcé successivement sur l’actualité politique post-présidentielle, les élections locales à venir, et le positionnement de son parti.

D’entrée de jeux, il répond clairement à la question liée au positionnement de son parti après que Sidya Touré qu’il a soutenu lors de la présidentielle soit passé de l’autre côté.

Voici comment il tranche : « j’ai porté mon soutien à la candidature de M. Sidya Toure pour qu’il soit président, cela n’a pas marché. Aujourd’hui il est nommé Haut Représentant du Chef de l’Etat, nous le félicitons. Mais nous sommes toujours dans l’opposition ».

Toujours dans le registre politique, et en faisant référence à la récente réunion des leaders de l’opposition qui s’est tenue au QG de L’UFDG,  l’ex député de L’UGDD dit n’avoir pas été informé de cette réunion.

Parlant des sujets débattus au cours de ladite rencontre, notamment la future charte des partis politiques de l’opposition, il pense que seuls les partis signataires de cette charte seront soumis à ces règles.

Pour sa part, il ne partage pas trop cette idée du moment où il existe une charte des partis politiques en Guinée.

Et quant au dossier El-Hadj Mohamed Koula Diallo, il conseille à ses amis de l’opposition de laisser la justice faire son travail, et de s’abstenir de donner une quelconque interprétation politique à ce là.

                     Que dire des élections locales à venir?

Honorable Holomou Koni KOUROUMA dit être prêt avec son parti, à  aller à ces locales.

Il rassure : « Nous avons déjà fait des tournées à l’intérieur du pays pour définir les critères, les modalités, et les profils de nos candidats dans certaines communes et districts où nous sommes forts ».

Quant à la CENI, le président du PDDP dit ne pas avoir confiance en l’équipe de Bakary FOFANA pour leur prestation médiocre lors de la présidentielle de 2015.

La solution selon lui, c’est de mettre en place une CENI technique. Mais d’ici là il ira qu’à même aux élections locales, si celles-ci ont lieu.

Mamadou Oury Diallo pour mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top