Actualités

Société : Des femmes à l’école du leadership féminin

COFFIGLa Coalition des Femmes et Filles de Guinée pour le Dialogue, la Consolidation de la Paix et le Développement (COFFIG/DCPD), a organisé un atelier de formation axé sur le renforcement des capacités des membres du bureau exécutif national et des communes de Conakry. Le dit atelier s’est tenu aujourd’hui, mercredi 24 février 2016, à la bluezone de Kaloum, sous le thème « leadership féminin et communication ».

Cette cérémonie présidée, par Dr Makalé Traoré, de la COFFIG a été rehaussée par la participation de plusieurs personnalités dont monsieur Boubacar Baldé, du ministère de la jeunesse et de madame Martine Condé, présidente de la Haute Autorité de la Communication. Apres le discours d’ouverture de Martine Condé, présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC), qui, pour l’occasion, a fait un bref rappel des techniques de la communication, la cérémonie a débuté par une débat interactif  entre les participantes et la formatrice, Germaine Mangué.

Selon Dr Makalé Traoré, la formation d’aujourd’hui fait partie d’une douzaine d’activités prévues pour l’année 2016. Des  activités tirées du plan stratégique de la COFFIG qui s’articule comme suit : renforcement des capacités des organisations membres ainsi que l’implication des femmes dans la gouvernance locale.

Avant son départ, la présidente de la HAC a dit toute sa satisfaction et a expliqué la nécessité de sa présence à cette formation : « c’est un grand honneur pour moi mais aussi c’est mon devoir parce que je suis membre d’une ONG qui est membre de la COFFIG. Elles ont pensé à moi et comme je gère une institution de communication, c’est normal que je vienne les accompagner ce matin ».

Apres la formation, certaines participantes ont procédé à des simulations. Une façon pour ces dames de faire valoir les expériences qu’elles ont acquises au cours de cet atelier. Visiblement satisfaites, ces femmes membres de la COFFIG ont quitté la salle avec une promesse : restituer leur expérience à un large public.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top