A LA UNE

L’opposition n’exclut pas des manifestations pour une baisse du prix du carburant

alliance_oppositionEn réunion ce jeudi 25 février 2016 au siège de l’Union de Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), l’opposition républicaine a annoncé la reprise prochaine de ses manifestations de rue. Les leaders politiques de l’opposition, par la voix de leur porte-parole, Aboubacar Sylla, veut accentuer la pression sur le pouvoir pour obtenir la baisse du prix du carburant à la pompe. « Nous partis politiques de l’opposition guinéenne, nous exigeons du gouvernement, la baisse effective du prix du carburant », a-t-il déclaré.

 « Nous allons faire en sorte que par des manifestations, par du lobbying et par différentes voies et moyens prévus par notre constitution que le gouvernement arrive à accéder à cette demande du peuple de Guinée », a lancé Aboubacar Sylla, avec un ton ferme. Une sorte d’avertissement envoyé au pouvoir en place pour éviter à la Guinée une autre paralysie après celle causée par la grève générale des syndicalistes la semaine dernière.

Depuis les grandes manifestations politiques post-électorale de 2015, l’opposition guinéenne ne donnait plus de la voix. Mais pour ceux qui croyaient l’opposition morte, Aboubacar Sylla leur répond : « Nous n’excluons pas du tout de reprendre dans les plus prochains jours les manifestations sur les places et sur les voies publiques. Ceux qui pensent que l’opposition républicaine est affaiblie, ils seront surpris ».

L’opposition ira-t-elle jusqu’au bout de sa décision ou alors c’est juste une menace qui vise à signer son retour sur la scène publique ? Attendons de voir !

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top