Actualités

Des éléments de la gendarmerie, accusés d’exactions contre un journaliste de la Radio Atlantic Fm

Jpeg

Jpeg

Semah Katouroumah Camara, c’est son nom. Il est journaliste à la Radio privée Atlantic Fm.

Il accuse des éléments de la gendarmerie, venus arrêter des personnes impliquées dans un conflit domanial, au sortir d’une émission de radio à Continental Fm, de l’avoir embarqué sans discernement dans leur pick-up, et de l’avoir transbahuté à travers la ville, des heures et des heures durant.

Au micro de mosaiqueguinee.com, il explique qu’à son grand étonnement, alors qu’il était de passage chez ses confrères de Continental Fm, des éléments de la gendarmerie, qui attendaient au pied de l’immeuble abritant la radio de l’homme d’affaires El Hadj Mamadou Sylla, il a été embarqué sans ménagement à bord du véhicule à l’intérieur duquel il s’est retrouvé avec des personnes citées dans un conflit domanial à Dixinn, et contre lesquelles il y avait apparemment un mandat d’amener.

Il explique qu’en dépit du fait qu’il ait montré patte blanche (son badge de journaliste), ces éléments n’ont voulu rien savoir.

Lui et les autres personnes, auraient été, par la suite conduites à la brigade de recherche de Kipé, après dit-il, les avoir fait faire le tour de la ville, à travers des dédales et des labyrinthes dont il dit n’avoir jamais soupçonné l’existence auparavant.

C’est à Kipé qu’il sera libéré par le commandant Sidibé, qui aurait vite compris qu’il s’agissait d’un journaliste, arrêté par défaut.

Plus grave, notre confrère confie que sur le chemin du retour, il dit s’être finalement rendu compte que son argent qui était dans une enveloppe Kaki, avait disparu.

C’était un montant de 3 millions de francs guinéens, à l’en croire.

En Guinée, régulièrement, des journalistes, sont victimes d’exactions diverses, dans l’exercice de leur métier.

Récemment, une équipe de Gangan Tv, avait été également prise à partie par des agents de la gendarmerie, lors de tensions autour d’un conflit domanial également au quartier Nongo cette fois-ci, dans la commune de Ratoma.

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top