A LA UNE

Fin de la reunion de l’opposition: Pas de manifestation pour le moment

IMG_20160229_141722« Concernant le protocole d’accord du 20 août, nous avons confirmé encore notre ferme volonté de veiller à ce que ce protocole soit appliqué dans toutes ses dispositions. Notamment celles relatives premièrement à la reforme de la CENI; deuxièmement à l’assainissement et à la consolidation du fichier électoral et troisièmement ce qui concerne les élections locales notamment le calendrier électoral pour que les communales et les élections locales se tiennent effectivement à la fin du premier semestre de l’année 2016… », ce sont entre autres propos d’Aboubacr Sylla, porte-parole de l’opposition dite Républicaine, au sortir d’une réunion de près de 3 heures d’horloge, au QG de l’UFDG, ce matin, lundi 29 février 2016.

L’opposition dite Républicaine, par la voix de son porte-parole, Aboubacar Sylla, a indiqué qu’une vingtaine de partis politiques qui ont pris part à cette rencontre, ont aussi discuté de la réorganisation de l’opposition et évoqué la question liée à une baisse du prix du carburant à la pompe. 

« Nous nous battrons jusqu’à ce que le prix du carburant à la pompe soit revu à la baisse conformément aux engagements du gouvernement qui a pris la résolution, dans le cadre d’un accord social, d’appliquer strictement la flexibilité des prix des produits pétroliers », a ajouté Aboubacar Sylla.

Parlant des manifestations que l’opposition avaient annoncées en pompe justement pour obtenir cette baisse, les leaders politiques semblent se raviser. En tout cas, ces manifestations ne sont pas pour demain. « Nous avons dejà decidé de mettre en place un comité d’organisation qui va donc réfléchir les jours à venir, sur la nature, le calendrier, sur les modalités d’organisation de nos manifestations », a balancé Aboubacar Sylla, pour évacuer le sujet.

Si Aboubacar Sylla a parlé d’une vingtaine de partis qui auraient entouré le chef de file de l’opposition ce matin, il n’a tout de même pas cité les noms des nouveaux venus.  Toutefois, on pouvait facilement constater la présence de tous les ténors de l’opposition, à l’exception du PEDN.

Cellou Dalein Diallo (UFDG), Aboubacar Sylla (UFC), Jean Marc Telliano (RDIG), Mouctar Diallo (NFD), fraichement revenu de l’étranger où il vivait depuis la défaite de l’opposition aux dernières élections présidentielles, Faya Millimono et Aliou Bah (BL) et Ibrahima Sory Diallo (BOC), sont entre autres têtes d’affiche qui y ont pris part.

Thierno Amadou CAMARA 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top