Actualités

Fria: la prison civile dans le noir malgré l’abondance de l’électricité fournie par kaleta

fria-guinea-5Située dans une périphérie du quartier Katourou 3, dans la commune urbaine de Fria, la prison civile végète dans le noir malgré l’abondance du courant de kaleta qui illumine la ville depuis des mois.

Un seul lampadaire orienté vers la grande circulation permet d’éclairer la devanture de l’édifice.

Cette maison de détention plongée dans une cour inachevée, et dans le noir, constitue en elle-même une source de grande insécurité pour les agents pénitentiaires eux-mêmes.

En février 2014, des individus mal intentionnés avaient attaqué nuitamment cette prison et tous les détenus avaient réussi à se faire la belle.

Le paradoxe dans cette affaire est qu’une ligne électrique traverse le toit de la prison pour alimenter les habitations d’à côté. À ce jour, l’administration pénitentiaire est en manque de moyens pour faire face à la situation.

Même son de cloche à la justice de paix qui n’a aucun budget de fonctionnement. Les recettes dérisoires issues des amendes infligées aux condamnés, ne représentent que des broutilles pour une administration judiciaire qui travaille dans un environnement difficile.

Le ministère de la justice et la direction nationale de l’administration pénitentiaire, devraient aider cette maison d’arrêt à être alimentée en courant électrique, ce qui est en soi gage d’une sécurité des agents et des détenus.

Fatoumata Traoré    

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top