Actualités

  Pour cause de grève, les activités paralysées à la SMB

minesLes travailleurs de la SMB (Société Minière de Boké), sont en grève depuis ce vendredi.

A la mine et au port fluvial à Katougourouma, toutes les activités sont paralysées, selon des témoins joints par mosaiqueguinee.com.

Face au refus de la direction de satisfaire à leurs revendications qui tournent autour de l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, les travailleurs, ont décidé finalement, de déclencher cette grève.

Ils exigent la présence du président du conseil d’administration, en la personne de M. Fadi Fawzi, qui serait annoncé sur place le lundi 07 mars, avant de reprendre les discussions.

Voici présenté ici l’essentiel des revendications des travailleurs, telles que contenues dans un mémorandum, parvenu à notre rédaction au mois dernier, en même temps que le préavis de grève, adressé à la direction :

Mémorandum des travailleurs de la SMB

Monsieur le Directeur,

 

Depuis votre prise de fonction, vous avez entrepris des reformes au sein de la SMB, que nous apprécions et saluons très rigoureusement (par exemple : le paiement des salaires avant le 05 de chaque mois, le travail par roulement à la mine, le déménagement des employés nationaux à la base vie, …).

Dans vos communications, vous rappelez à chaque instant que la SMB est une grande société équitable et juste dans son regard à l’endroit de ses employés.

En effet, pour certains faits palpables nous nous sentons touchés dans notre chair et responsabilité, comme :

1-    Tous les travailleurs chinois sont dotés des équipements de protection au complet et des logistiques à temps pour accomplir leur tâche, tandis que, nous les nationaux nous subissons à plein fouet l’oubli total de votre autorité ;

2-    Les chaines de licenciements abusifs sans motif valable se multiplient au sein de la SMB et par des responsables chinois qui nous traitent en fonction de leur humeur ;

3-    Un traitement salarial dérisoire, ne correspondant à aucune situation minière présente dans notre pays. La catégorisation qui a été engagée n’a pas tenu compte du secteur minier d’une part et de l’autre ne satisfait à n’aucune de nos attentes, sinon que un regroupement de personnes pour un travail sans résultat concluant pour nous.

Partant de ces faits, nous travailleurs de la SMB, que vous avez l’honneur de diriger aujourd’hui, nous bâtisseurs de cette société depuis ses premières heures, venons auprès de votre auguste personne, solliciter votre implication particulière pour la régularisation de notre situation et aussi vous informer de certaines dispositions qui règlementent notre secteur d’activités en Guinée.

 

Monsieur le Directeur,

Notre espoir se fonde sur la forme de notre nouvelle approche et votre bien vaillance pour une continuité  dans le développement et l’amélioration des services de la SMB. Cela y va dans l’atteinte sans faille de nos objectifs de production de 12 millions de tonne pour 2016. Il s’agit :

1-    Dotation au même titre, de tous les travailleurs contractants de la SMB, des équipements de protection et de tout autre équipement de la SMB, pour être dans l’esprit de l’égalité et du respect mutuel au sein de la SMB.

2-    L’arrêt immédiat de tout licenciement sans motif des travailleurs nationaux, jusqu’à l’approbation du règlement intérieur de la SMB et le respect des règles nationales en la matière.

3-    L’approbation sans délai du règlement intérieur de la SMB et sa divulgation à tous les employés.

4-    La prise en charge médicale totale de tout cas de maladie produit sur site et la mise en fonction immédiate de l’ambulance par le service médical.

5-    L’augmentation de tous les salaires des travailleurs SMB du site à 500% dès le mois de Janvier.

6-    L’augmentation du salaire de tous les manœuvres à 1500000GNF par mois.

7-    Donner à chaque employé de la SMB une copie de son contrat.

Ces revendications se réfèrent des textes et lois de notre chère nation la Guinée, dont entre autres :

a-    La convention collective des mines, carrières et industries minières du 14 juillet 1995 ; dans son préambule, sa partie rémunération et avantages sociaux – niveau et mode de vie, sa partie santé hygiène et sécurité, à son Titre III : articles 91, 92 et 93.

b-    Le code de travail du 10 janvier 2014 ; à ses articles : 04 et 05 ; articles 211.1 et 211.5 ; à son Chapitre II Section 1 et 2.

c-     Le code minier du 09 septembre 2011 ; à son Chapitre VII : articles 142 et 143, à son Titre X- Chapitre 8 : articles 145.

Monsieur le Directeur de la Mine, nous sommes engagés à vous accompagner dans votre noble mission, car la SMB est aujourd’hui un empire que nous sommes en train de bâtir ensemble et pour le bien de nos différents actionnaires, c’est pourquoi nous sollicitons votre intervention pour une meilleure résolution de nos problèmes et amélioration continue de nos conditions sur place.

 

Meilleures salutations.

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top