A LA UNE

« Cette affaire d’audit dans l’armée, sur laquelle débite-t-on dans certains  médias, est une histoire loufoque »

armee_guineenne«J’ai été plus qu’ahuri  de lire dans les médias qu’il y a des détournements dans l’armée et que les dépenses en instance sont suspendues », s’est exclamé une source  bien introduite au Département en charge du Budget. Pour mieux en savoir, il s’agit , d’un article publié dans un média de la place, faisant allusion à un prétendu audit qui aurait mis à nu des détournements qui s’évaluent à des dizaines de milliards de francs guinéens dans la grande muette.
D’après des informations recoupées au Budget et à la Défense,  aucun audit n’est pour le moment commandité  sur  la gestion  financière du budget de l’armée. Nos sources révèlent que le nouveau patron de ce département,  est à pied d’œuvre pour faire l’état des lieux de son nouveau champs d’action.
On nous apprend au ministère du budget, que depuis le vote de la loi de finances 2016,  par l’Assemblée nationale, et sa promulgation  par le président de la République, aucun  département ministériel n’a usé du montant, pour l’exécution de leur politique d’investissement .  « L’armée n’en fait point l’exception »,  a précisé  un haut responsable aux finances.
«Le montant disponible dans l’armée est celui  destiné au financement de son fonctionnement.  Autrement dit, en terme technique, c’est la ligne intitulée : sécurisation qui est financée.  Elle contient, les salaires, l’alimentation, le carburant, bref le fonctionnement.… », a précisé une autre  source.

Pour l’heure , le Président de la République veille à l’exécution au minima du budget à cause de la situation économique difficile que traverse le pays du fait d’Ebola et la gestion peu orthodoxe de l’économie, commente-t-on dans plusieurs milieux .
Sadikou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top