Actualités

Les partis membres de l’opposition républicaine « signent » un contrat

IMG_20160229_141722Tant annoncée dans les médias, la Charte de l’opposition dite Républicaine a été adoptée aujourd’hui, lundi 07 mars 2016, au cours d’une réunion qui a regroupé les différents ténors de cette opposition. Cette démarche vise à faire un nettoyage au sein de leur entité, et fixer les nouvelles conditions de fonctionnement de l’opposition. Désormais, tout parti politique qui va devenir membre l’opposition républicaine sera contraint à se soumettre à un certain nombre de règles définies dans cette  charte.

Au terme des débats, les organes de la nouvelle opposition ont été définis. Il s’agit du collège des leaders qui comprend  trois (3) commissions à savoir : une commission  de réflexion stratégique, une commission d’organisation des manifestations et de toutes les activités de l’opposition; et une cellule de communication.

Les conditions d’appartenir  à cette opposition sont maintenant fixées par la charte qui vient de voir le jour. « Nous avons défini les conditions par lesquelles on peut entrer dans l’opposition républicaine et les conditions par lesquelles on peut également  en sortir », a précisé Aboubacar Sylla le porte-parole de l’opposition.

L’opposition républicaine était devenue silencieuse depuis la confirmation par la cour constitutionnelle, des résultats de l’élection présidentielle de 2015.

Par ailleurs, elle exige la recomposition la de Commission électorale nationale indépendante et le toilettage du fichier électoral. L’opposition estime également que l’actuelle CENI n’est pas capable d’organiser des élections transparentes.

A suivre !

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top