Actualités

Université Cheick Anta Diop: un jeune Guinéen fait la fierté de son pays

Mohamed Lamine BahArrivé  à l’Université   Cheikh Anta DIOP de Dakar en février 2013 avec une maitrise en Droit Public, obtenue à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia,  (44e promotion), dans sa valise, Mohamed Lamine Bah, vient d’y obtenir un Master 2 en Administration Publique. Samedi 05 mars 2016, il a soutenu devant un public universitaire et un jury, qui ont été convaincus du travail intellectuel de notre compatriote.

Après avoir validé le master 1 en Administration Publique avec une bonne note, Mohamed Lamine Bah a été sélectionné pour le master 2.  C’est ce master 2 qu’il vient de valider à travers une soutenance dont le thème est « le principe d’Egalité dans le contentieux Administratif Sénégalais ».

Le jury, composé des Professeurs Oumar DIOP et Boubacar BA, a bien apprécié le travail abattu par le jeune guinéen.

« Naturellement, je suis très heureux et fier de mes parents, de mon pays et de moi-même en dépit des différents obstacles que j’ai réussis à surmonter par la grâce de Dieu et la bénédictin de mes parents que je remercie infiniment. Je tiens à exprimer ma profonde et vive gratitude à tous mes parents, mes frères et sœurs, mes fidèles amis Guinéens et Sénégalais ainsi que l’Etat sénégalais qui m’a offert cette faveur au même titre que ses Citoyens. Et j’ose espérer être utile à mon cher pays que j’ai toujours représenté avec amour, honneur et gloire. Merci à vous tous !! », a déclaré Mohamed Lamine Bah, contacté par mosaiqueguinée.

Comme Mohamed Lamine Bah, qui fait ainsi la fierté de la Guinée, nombreux son ces jeunes guinéens qui brillent dans les universités de la sous-région et de l’Europe. Ce, contrairement à d’autres qui, selon nos informations, une fois dans leurs pays d’accueil, ne prennent plus leurs études au sérieux. Il y en a même qui se livrent à des pratiques contraires à la loi de ces pays d’accueil. Rependant ainsi la honte sur leur pays d’origine, la Guinée.

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. kindy

    8 mars 2016 at 12 h 46 min

    En fin un qui ne sera pas expédié en colis postale avec cortège de médecin antiEbola vers Conakry qui sera refuser puis retourner après   Vive la jeunesse qui bougent.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top