A LA UNE

Justice: un commissaire à la HAC a passé plus d’un quart d’heure à la DPJ

IMG_20160309_134010Ce mercredi 09 mars 2016, Joachim Baba Millimono, commissaire à la Haute Autorité de la Communication (HAC), a passé plus d’un quart d’heure à la Direction centrale de la Police Judiciaire (DPJ), sis à Kaloum. Accompagné de son avocat, Me Lansana Béavogui, le commissaire a confié qu’il était venu répondre à une convocation à lui adressé.

Selon lui, cette convocation de la DPJ serait motivée par une saisine du procureur du Tribunal de Première Instance de Dixinn.

Il est reproché à Joachim Baba, de faux et usage de faux. Selon l’accusation, l’intéressé aurait fraudé sur son âge pour se permettre de sièger à la HAC. Il n’aurait pas donc l’âge minimum requis pour être membre de l’institution.

Cette procédure judiciaire est une résultante d’une vague de contestation au sein de l’institution. La présidente de la HAC, Martine Condé, contestée par neuf commissaires sur onze, est décidée à en découdre avec  Joachim, qui fait partie des frondeurs. D’où la révélation, par dame Martine, du «doûte» selon elle, qui existerait autour de l’âge de ce dernier.

Les huit autres commissaires frondeurs semblent apporter tout leur soutien à leur collègue que Martine veut évincer de l’institution. C’est d’ailleurs pourquoi, quatre d’entre eux, dont Hawa Camile Camara, Mory Fofana et Kateb Yacine, ont accompagné Joachim à la DPJ.

A suivre !

Thierno Amadou CAMARA

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top