Actualités

Alpha condé hostile aux réunions des cadres malinkés : Insinue-t-il des velléités…..(Tribune)

alpha_condejpgContrairement aux cadres d’autres régions, ceux de la haute Guinée sont en permanence, filés et  mouchardés chez le Président de la République,  afin de tuer en eux, toute tentative de regroupement. Peu importe les raisons ou les sujets à discuter lors de ces réunions. Des personnes à l’initiative de ces genres de retrouvailles, sont parfois  tacitement sommés par le patron de Sékhoutoureya, de se raviser sous peine de perdre leurs petits   privilèges.

Ce sont pourtant des cadres du parti, bien connus  (dont les identités seront dévoilées dans les prochaines publications), qui sont au service d’une coterie à la présidence,  ou agissant sous le prisme d’un positionnement favorable au plus haut niveau, qui se livrent à ces genres d’attitudes ou de pratiques peu honorables. Ils ne se gênent nullement de promener leurs radars et rapporter les moindres faits et gestes au Président.

Pourquoi cette hostilité aux réunions des cadres manding ?

Depuis sa victoire à la dernière élection présidentielle,  Alpha Condé s’est empêtré dans un  carcan d’auto accomplissement entraînant une auto satisfaction narquoise chez lui. Les plus malins trouvent  à sa nouvelle vision qui guide ses démarches actuelles,  une extinction du RPG Arc-en-ciel. Ce  qui, d’après ces observateurs,  pourrait susciter un lacis de succession dans sa propre famille politique. On lui prête à cet effet à tort ou à raison, trois intentions possibles :
Primo : une velléité de tripatouiller  la constitution avec un parti ou il n’y aura plus de contestation par ce que dépouillé de toutes ses potentialités humaines.
Secondo : Préparer le fils pour la succession
Tertio : Baliser le chemin soit pour le Président du GPT , Kassory Fofana ou pour le Président de L’UFR,  Sidya Touré, qui sont aujourd’hui ses plus proches collaborateurs,  mieux d’ailleurs  que les responsables de son parti, pour une succession .

Cet écheveau de scénario parait utopique pour les militants qui croient encore comme un dogme, qu’ils ne seront pas trahis jusqu’à ce point par leur Président.  Mais au regard de la situation actuelle, tout à l’air,  car Alpha Condé laisse bien ses proches collaborateurs cités ci-haut, se réunir. Et il renie ce droit aux militants et responsables de son parti craignant donc toute émergence d’idées nouvelles.
Pourtant, les réunions que pourraient organiser ces derniers, ne pourraient que le renforcer.

Tous ou presque, étant acquis à sa cause, pourraient faire  des réflexions concrètes sur l’avenir  du parti  et la reconquête de la sympathie des militants .
Eu égard à ce qui précède,  le courage et l’unité d’action doivent être pour ces cadres, des principes de fonctionnement non négociables.

A suivre !

Sadikou

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top