A LA UNE

Poste-frontière de Kourémalé : le calvaire des ressortissants guinéens

1frontiereIl y a belle lurette, une pratique très honteuse des gendarmes guinéens postés à la frontière guinéo-malienne, à partir de la préfecture de Siguiri, avait presque fini par devenir une règle à part entière. Il s’agit de l’arnaque organisée par ceux-ci, vis à vis de leurs concitoyens par rapport aux pièces d’identité et de vaccination.

Tous les voyageurs guinéens ayant pour habitude de passer par le poste frontière de Kourémalé, connaissent ces tracasseries  des gendarmes guinéens.

Bien que des voix se soient élevées pour dénoncer ce fléau, il persiste toujours. Et pire, il a fini par contaminer les agents maliens postés de l’autre côté de la frontière.

Si les policiers et gendarmes maliens étaient appréciés pour leur professionnalisme, ce n’est plus le cas de nos jours. A leur tour, ils viennent de s’inviter dans la danse et ont même tendance à en devenir les maitres absolus.

Ce calvaire est donc devenu plus qu’insupportable par les pauvres populations qui passent par là en longueur de journée.

Même disposant de toutes les pièces requises, les guinéens sont sommés de payer une rançon allant de 2000 à 4000 francs CFA, selon les humeurs de agents maliens. Pire que ça, les guinéens subissent toutes les injures de la part de ceux-là même que nous considérons comme nos frères et sœurs.

Alors que même nos soldats vont mourir pour la libération du Mali, ce sont les frères, sœurs, pères et mères de ces soldats qui se font arnaqués et humiliés par la police malienne à Kourémalé, bafouant ainsi les principes de libre circulation des personnes et de leurs biens dans l’espace CEDEAO.

Il est tant que les autorités guinéennes invitent les maliens à plus de responsabilité à l’égard de nos concitoyens.

Mamadou Pathé Barry depuis Siguiri

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top