Actualités

SOS: orphelin de père, Abdoulaye Bangoura meurt à petit feu

sosOrphelin de père, Abdoulaye Bangoura est un enfant de trois (3) ans, qui souffre depuis plusieurs années, d’une tuméfaction au dépend de la jambe gauche, selon un médecin de la pédiatrie du CHU Donka, interrogé sur son cas.
Sa mère, Mariame Camara, vit avec son enfant malade à Friguiagbé (Kindia) sans aucun soutien financier pour soigner ce dernier, nous a-t-elle confié lors d’un entretien vendredi 11 mars dans la cours de la grande mosquée de Fayçal, à Conakry.
Sur l’origine de cette maladie, Mariame Camara, a déclaré que tout est parti de la piqure d’un insecte  lorsqu’elle était en état de grossesse avancée de 9 mois.
A l’époque, la dame elle-même avait eu le pied gauche enflé mais qui finira par guérir petit à petit.
A quatre jours de la naissance de l’enfant, celui-ci a eu le pied gauche enflé et a commencé déjà à soufre de cette tuméfaction.
Après des années de tentative sans succès à Friguiagbé, Mariame Camara se rend à Conakry pour essayer de trouver des personnes de bonnes volontés afin de faire face aux frais de traitements de son fils.
Les maigres appuis financiers récoltés par la dame Mariame ne l’ont pas permis de financier le traitement de son enfant à l’hôpital Donka.
La pauvre dame s’est rendue à la RTG koloma dans l’espoir de passer sur le petit écran de la télévision nationale où elle pourrait trouver des institutions ou des personnes capables de lui venir en aide.
Toutefois, Mme Mariame nous a confié qu’un travailleur de la RTG Koloma, lui avait demandé d’aller voir le ministre de la communication afin que celui-ci la recommande à la direction générale de la RTG Koloma.
Peine perdue, puisque cette dame n’a jamais eu le courage d’aller rencontrer le ministre de la communication en question.
Aujourd’hui, sans aucun moyen financier, cette dame s’est confiée à la presse nationale pour lancer un SOS dans l’espoir d’atteindre le plus grand nombre de personnes ou d’institutions nationales et internationales, des ONG locales ou des acteurs de la société civile.
Compte tenu du fait que Mme Mariame Camara ne dispose pas de contact personnel ici à Conakry, nous proposons à toutes les bonnes volontés qui peuvent lui apporter leur soutien, de bien vouloir appeler aux  numéros  suivants : +224 664 307 406 /+224 628 307 406.

SOS donc pour cet enfant qui n’arrive pas à se déplacer…

Transmis à notre rédaction, par Lansana CAMARA, Administrateur Général de Conakrylive.info

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top