Actualités

Assassinat de Mohamed Koula Diallo : le réveil tardif de Sanoussy Bantama Sow

1bantama soowPlus d’un mois après l’assassinat du journaliste Mohamed Koula Diallo, au cours d’un affrontement entre différents camps de l’UFDG au siège du même parti, l’ancien ministre en charge des Guinéens de l’Etranger n’en démord pas. Le weckend dernier, à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire du RPG arc-en-ciel, Bantama Sow est revenu sur le sujet.

Sanoussy Bantama Sow a donc attendu plus de quarante jours pour annoncer son soutien aux medias qui se sont d’ailleurs constitués partie civile dans ce dossier. « Je vous assure, la prochaine fois que la presse guinéenne va organiser une marche, je prendrai part, je marcherai pour demander la vérité rien que la vérité », a promis l’ancien ministre dans son allocution devant les militant du RPG.

Toujours égal à lui-même et très actif dans son élan de critique à l’endroit  des partis politiques de l’opposition, Bantama Sow a fait allusion  à l’UFDG  et déclare « Certains sont venus il y’a cinq ans, six ans. Combien sont morts ? C’est leur marabout qui demande que des militants soient tués pour qu’ils accèdent au pouvoir », a-t-il lâché.

Depuis un certain moment, Sanoussy Bantama Sow ne cesse de sortir ses griffes à l’encontre des opposants au régime du président Alpha Condé. A l’occasion de la même assemblée générale, l’ancien ministre s’est attaqué au député Ousmane Gaoual Diallo, à Alhousseny Makanera Kaké ainsi qu’à Domani Doré.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top