A LA UNE

Démission du vice-président de la CENI : « elle n’a rien à voir avec des problèmes à l’interne », révèle une source interne

IMG_20160227_130035

Lors d’une rencontre entre la CENI et une cinquantaine de journalistes dans un réceptif hôtelier de Conakry

Contre toute attente,  le premier vice-président de la CENI, Ibrahim Kalil Keita, a annoncé aujourd’hui, mardi 15 mars 2016, sa démission au sein de l’institution.

Envoyé par le RPG d’alors depuis la création d’un organe indépendant ou autonome chargé d’organiser les élections en Guinée, il y a près de 10 ans, Ibrahim Kalil Keita en dépit de tout, a  résisté à tous les chamboulements intervenus au sein de cette institution au gré des acteurs politiques.
L’annonce de cette démission qui s’est répandue telle une traînée de poudre à Conakry,  est perçue par beaucoup d’observateurs comme étant la conséquence de la crise que traverse cette institution.

Mais des sources à l’interne, contactées par mosaïqueguinee.com,  rassurent que la démission de leur collègue est purement d’une raison sociale. « Cette démission n’a rien à voir avec les problèmes s’il y en a à la CENI », ont-elles  rajouté.
D’autres sources évoquent le poids de l’âge du démissionnaire. Ces derniers temps, il  parvenait difficilement à  suivre la cadence infernale des activités en cours dans cette institution.
Mosaiqueguinée reviendra davantage sur cette démission surprenante !
ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top