Actualités

Participation des militaires à la lutte contre ebola : Un atelier de capitalisation des efforts organisé à Conakry par le Ministère de la défense nationale

diane_defDécrété par les nations unies comme une urgence sanitaire mondiale  classé au rang des catastrophes naturelles, Ebola à été une préoccupation nationale au pic de sa présence dans le pays. A cet effet, le chef de l’Etat, animé par  le souci de mieux contrôler sa propagation, à décrété l’Etat d’urgence sanitaire.  Un acte dans son application qui a sollicité l’implication des forces de défenses et de sécurité.  Pour capitaliser les efforts de la grande  muette dans sa lutte contre la maladie,  un atelier est organisé dans un réceptif hôtelier de la place par le département tutelle.  Il s’est déroulé suivant trois phases :
Phase 1 : La capitalisation de la contribution des forces de défense et de sécurité à la lutte contre la Maladie à Virus Ebola, c’est cette activité qui se tient dans cette salle.
Phase 2 :    Élaboration de deux avant-projets de textes ; et enfin
Phase 3 : validation des deux avant-projets de textes.
Apres avoir salué la participation remarquable des forces de défense dans cette lutte de santé publique avec à la clé l’engagement de 30 médecins militaires et l’utilisation de la logistique de l’armée , le ministre de la défense , présent à cette cérémonie , à relevé quelques difficultés qui pouvaient feutrer cet engagement
«  il y a lieu de souligner que le cadre légal sur la participation des forces de défense et de sécurité aux opérations était incomplet voire inexistant et que ces forces ont participé à la lutte contre l’épidémie sans y avoir été préparée de façon optimale; que l’aspect sécuritaire a été « oublié » dans le plan de riposte initial et que la contribution des forces de défense (salvatrice à certains égards) nous a semblé manqué de reconnaissance et de« publicité ». à expliquer Dr Mohamed Diane

Par ailleurs, dans la même logique,  un peu plutôt dans la journée du mercredi 15 mars, à peine arrivée de Bamako, ou il a rendu visite aux militaires guinéens blessés lors d’une attaque terroriste,  Dr Mohamed Diane,  à présidé,  le don par la Chine,  d’un lot composé de 95T de matériels. La valeur de ce don par le partenaire historique de la Guinée, s’élève à plus de 20 millions de yuans.
Comme pour dire que l’actuel Ministre de la défense n’a  l plus de temps à perdre à rendre effective sa feuille de route à lui remettre par le chef de de l’Etat.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top