A LA UNE

Fourniture courant à Conakry : Voici une des raisons qui ont empêché la normalisation attendue vendredi  

LayeEDGRien n’a changé aux délestages auxquels la ville de Conakry est confrontée depuis un peu plus de deux semaines.

L’amélioration ou la normalisation promise par EDG et annoncée vendredi matin dans une émission de la Radio Espace Fm, par l’un des conseillers du nouvel administrateur, en l’occurrence Laye Kouyaté, précédemment responsable communication, se fait toujours attendre.

Et les populations déçues, de continuer à manquer de courant aussi bien la journée que la nuit.

Sur les raisons de cet état de fait, Laye Kouyaté, joint par notre rédaction, justifie : « au moment où nous faisions l’annonce hier que la fourniture se normaliserait le soir, on pensait que K-Energy avait dépoté du gasoil, puisque le bateau a accosté depuis deux jours. Mais c’était sans compter avec les tracasseries administratives à la douane. Le gasoil est dans les cuves de la SGP, mais K-Energy ne peut dépoter sans que la douane ne vise tous les documents, puisque c’est exonéré. Mais, toutes les formalités n’ont pu être effectuées hier. Ils sont là-dessus encore aujourd’hui. Si tout va bien, K-Energy pourrait récupérer du gasoil aujourd’hui, ce qui permettra les jours à venir de compter sur au moins 60 MW sur les 75 de cette centrale ».

Contacté par nos soins, un technicien de K-Energy, a confirmé l’information, en assurant qu’avec 55 à 60 MW de la centrale, la fourniture va beaucoup s’améliorer.

Toutefois, pour que la desserte soit rétablie H24, il faut attendre que le bateau transportant du mazout pour les groupes de Kaloum et Kipé, accoste. Cela pourrait être dimanche 20 mars.

A suivre !

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top