A LA UNE

Exclusif: Jean Marc Telliano claque les portes de l’opposition républicaine

1jean marcJean Marc Telliano, leader du RDIG, se fâche et décide de prendre distance de l’opposition dite républicaine. Il l’a fait savoir à la rédaction de mosaiqueguinee, dans un entretien téléphonique qu’il nous a accordé ce lundi, 21 mars 2016.

Au nombre des raisons qui fâchent Jean Marc Telliano, figure celle relative à un non respect par certaines formations politiques dont l’UFDG, de la position de l’opposition dite républicaine face à la question brûlante de la CENI.

Selon lui, l’UFDG, contrairement à des positions communes de l’opposition républicaine, n’hésite pas de se faire représenter à des rencontres appelées par la CENI. Il accuse d’ailleurs ce parti de vouloir occuper toutes ou presque toutes les places accordées à l’opposition dans les démembrements de la CENI.

A la veille de la présidentielle de 2015, le parti NFD de Mouctar Diallo aussi, pourtant réputé très proche de l’UFDG, avait dénoncé le même comportement que regrette aujourd’hui Jean Marc Telliano.

Le leader du RDIG veut plus d’objectivité et d’organisation au sein de l’opposition Républicaine qui vient d’ailleurs de se doter d’une charte.

Thierno Amadou Camara

Commentaires

commentaires

3 Commentaires

3 Comments

  1. Diallo dara

    21 mars 2016 at 15 h 46 min

    Cellou est devenu seul, isolé comme jamais. Cela prouve son égoïsme et son manque de leadership. Bah oury a eu raison de prendre ses distances et je l’en félicite car le temps nous a permis de savoir qui est vraiment cellou (djanfa)

    • mamadou fadia balde

      21 mars 2016 at 17 h 11 min

      C’est toi et ton BO qui êtes isolés Cellou et l’ufdg ne seront jamais isolés. Égoïstes

  2. Thierno

    21 mars 2016 at 20 h 27 min

    Des gens qui n’ont pas grand chose derrière eux veulent avoir des postes importants et changer après de position au gre du vent.
    Nous devons maintenant prendre notre part du gâteau car beaucoup ont oublié aujourd’hui que c’est grâce à l’ufdg qu’ils occupent leur position actuelle.
    La force d’un parti politique, c’est sa représentativité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top