Actualités

Ebola : Un seul cas confirmé en Guinée, le cerclage de 961 contacts à Kporopara (Officiel)  

ebola kAprès soixante-dix-neuf (79) jours de rupture de la chaine de transmission interhumaine de la maladie à virus Ebola, notre pays vient d’enregistrer trois (3) nouveaux cas confirmés et trois (3) décès probables d’Ebola.

Tous ces cas ont été notifiés dans la sous-préfecture de Koropara, Préfecture de Nzérékoré.

Cette réapparition de la maladie a déclenché le mécanisme de réponse rapide mis en place pour le contrôle rapide des flambées.

La situation épidémiologique de ce jour se présente comme suit :

– Un seul cas confirmé et hospitalisé au CTE de Nzérékoré ;

– La situation globale du 17 au 21 Mars 2016 donne cinq (5) cas dont quatre (4) décès.

Les activités en cours pour le contrôle rapide de la maladie :

– Cerclage dans la zone de Koropara concernant 961 contacts répartis dans 181 familles ;

– Mise en place des contrôles sanitaires à tous les points d’entrée de la localité ;

– Vaccination systématique de tous les contacts et les contacts des contacts ;

– Distribution de soutien alimentaire aux familles confinées ;

– Sensibilisation porte à porte et distribution des kits d’hygiène aux familles des localités abritant les contacts et celles environnantes ;

Les mesures de renforcement de la surveillance :

– La surveillance a été renforcée dans toutes les autres sous-préfectures de N’zérékoré et les autres préfectures du pays ;

– L’accélération de la mise en œuvre de la stratégie de la surveillance active en ceinture autour des survivants « SA_CEINT » ;

– Des tests rapides Oraquick sont en cours d’essai dans les préfectures ayant auparavant notifié de nombreux cas d’Ebola. Les résultats de ces tests doivent être obligatoirement validés par la PCR classique seul test retenu pour la confirmation de cas.

– Tous les résultats de ce test Oraquick font l’objet d’un examen de validation. Nous invitons nos lecteurs et notamment aux médias à se conformer aux résultats de la PCR pour éviter de diffuser des fausses informations.

– La recherche d’un moyen de diagnostic rapide et fiable est en cours pour mieux gérer les éventuelles futures flambées dans le pays. Nous demandons aux professionnels de l’information particulièrement de se référer à nos sources d’informations pour obtenir des informations crédibles basées sur les preuves scientifiques ;

Cellule de communication du gouvernement

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top