A LA UNE

Kankan : Le RPG-Arc-en-ciel divisé sur le projet de marche de Kalil Taliby Dabo  

talibimufaIl y a de la tension en l’air à Kankan, à 48 heures d’une marche pacifique, programmée par les partisans de l’homme d’affaires, et responsable politique du parti au pouvoir sur place, pour protester contre la condamnation de celui-ci, par la justice, à six mois de prison avec sursis.

Face à l’opposition d’une frange des militants du parti au pouvoir à ce projet de marche, les partisans de Dabo, ont presque baissé pavillon.

Dans des déclarations lues jeudi soir sur les antennes du groupe de radio et de télé appartenant à l’homme politique, les partisans de M. Kalil Taliby Dabo, indignés, choqués, révulsés par le verdict du tribunal de Kankan, ont dit renoncer à leur projet de marche, de peur que des individus malintentionnés, n’organisent un sabotage systématique, pour que dégénère ladite marche.

Ceux qui s’opposent à cette marche, ont fait savoir qu’il n’était pas expédient pour un militant du RPG-Arc-en-ciel fût-il un responsable, de contester dans la rue, une décision de justice.

A rappeler que M. Dabo, a été condamné pour usurpation de titre et de fonction.

Pourtant, c’est lui qui avait évité à Kankan de sombrer dans la violence lorsque des jeunes en colère, s’étaient rués sur la maison d’arrêt de la ville, dans l’intention de lyncher les présumés assassins d’un jeune marchand.

Le péché de M. Dabo, c’est de s’être rendu justement à la maison d’arrêt de Kankan et d’avoir dit à sa radio qu’il avait fouillé toutes les cellules et que les présumés auteurs de cet assassinat n’y étaient pas.

Il aurait enfin promis aux jeunes que les malfrats qui ont tué le jeune marchand, seront traqués, arrêtés et tués. Ce qui a fait rebrousser le chemin à ces jeunes et permis d’éviter le pire.

A suivre !

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top