Actualités

Lutte contre les maladies cardio-vasculaires : l’ong « BIEN ETRE » s’active sur le terrain

conf_ong_bien_etreL’Organisation non gouvernementale « BIEN ETRE » a organisé une conférence débat ce vendredi 25 mars 2016 sur le thème « l’alimentation et la survenue des maladies cardio-vasculaires dans nos universités et écoles ». La salle de conférence de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a servi de cadre à cette rencontre qui a connu une grande participation des étudiants et de plusieurs éminents professeurs de ladite université. Animée par Abdoulaye Djibril Diallo, ingénieur-chimiste et professeur à Gamal Abdel Nasser de Conakry, cette rencontre avait pour objectif de sensibiliser la population sur l’impact de la mauvaise alimentation sur la santé des Guinéens notamment les risques des maladies cardio-vasculaires. « Trente mille (30.000) cas de maladies cardio-vasculaires sont recensés en Guinée et plus de vingt-quatre mille Guinéens sont hypertendus », rappelle Abdoulaye Djibril Diallo. Des chiffres qui font froid au dos alors que les statistiques démontrent que les Guinéens sont parmi les plus mal nourris de l’Afrique.

Les maladies cardio-vasculaires appelées encore maladies de la civilisation peuvent aussi être un frein au développement d’un pays. Les personnes atteintes de ces maladies dépensent énormément d’argent pour leur traitement. Dans un pays comme la Guinée où les structures sanitaires sont à la traîne, certains patients sont obligés d’aller à l’étranger afin de bénéficier de soins adéquats. Ce qui constitue une perte pour le pays. Dans son intervention, le conférencier a tout de même rappelé qu’une alimentation équilibrée et la pratique du sport peuvent jouer un rôle important dans la lutte contre les « maladies de la civilisation ».

L’ONG « BIEN ETRE » a vu le jour en 2010. Depuis sa création, elle a posé plusieurs actes allant dans le sens de l’amélioration de la santé des populations guinéennes. C’est le cas par exemple de « la marche des cœurs » qui s’inscrit dans la logique de la lutte contre les maladies cardio-vasculaires.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top