Actualités

Journée ville morte de l’opposition : « Quiconque sortira est un badaud » avertit Bantama Sow

1bantamaL’annonce de l’opposition républicaine appelant ses militants à observer des journées ville morte le 30 et 31 mars prochain, continue de faire des réactions au sein de la classe politique guinéenne. A l’occasion de son assemblée générale de  samedi 26 mars 2016, le RPG arc-en-ciel a répondu aux opposants d’Alpha Condé. Bantama Sow, président de séance du jour a esquissé le sujet lors de son intervention. Le nouveau conseiller à la présidence de la république estime que l’appel à la ville morte lancé par l’opposition républicaine ne vise qu’à empêcher les citoyens à vaquer à leurs occupations. Et il a mis en garde contre tout fauteur de trouble. « Si Dieu le veut, la sécurité va protéger les citoyens et leurs biens. La ville morte signifie rester chez soi. Mais quiconque sortira  pour jeter des pierres, tu es un badaud et tu seras considéré comme tel », avertit l’ex ministre de la république.

Parlant des leaders politiques initiateurs de ces deux prochaines journées  de ville morte, il lance ceci : Les gens disent qu’ils vont faire des villes mortes le mercredi et le jeudi. Ils veulent que tout le monde reste chez soi. Ils veulent que les malades ne se rendent pas à l’hôpital, que les enfants n’aillent pas à l’école. Et ces gens disent combattre pour le bien être de la population…

Pour l’ancien ministre en charge des Guinéens de l’étranger, si les opposants projettent d’organiser des villes mortes c’est parce que leurs enfants n’étudient pas sur le territoire guinéen. « Tout le monde sait que les élèves ont été fatigués par le virus Ebola », dit-il. « Ils (les opposants Ndlr) ont tous leurs enfants à l’étranger. Ils n’ont pas pitié de la jeunesse, ils n’ont pas pitié de la Guinée », renchérit Sanoussy Bantama devenu un véritable harangueur de foule au sein du RPG.

Bangaly Kourouma

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top