A LA UNE

Mamadou Thug : « L’ambition pour nous, c’est que Labé soit la capitale du rire en Guinée » (Interview)

festival_rire_labéAprès avoir abrité la Foire Artisanale de Guinée, la ville de Karamoko Alpha mo Labé, s’apprête à accueillir un autre événement de taille, le Festival des Arts et du Rire ‟FAR de Labé”.

Organisé par la maison de ‘’Soudou Daardja Production’’ pour la première fois, ce festival se veut être le plus grand rendez-vous du rire en Guinée avec à la clé plusieurs ingrédients artistiques et des humoristes de renom.

Pour en savoir d’avantage, la rédaction de mosaiqueguinee.com a reçu le comédien guinéen Mohamed Diallo alias Mamadou Thug qui pilote ce projet.

Lisez !

Mosaiqueguinee : Mamadou Thug bonjour

Mamadou Thug : Bonjour !

Mosaiqueguinee : Mamadou Thug, vous vous apprêtez à organiser à Labé, pour la première fois, le Festival des Arts et du Rire. Pouvez-vous nous parler de ce projet ?

Mamadou Thug : Comme vous l’avez dit, moi c’est Mamadou Thug ‟ Ça c’est moi ça”. Du 28 avril au 2 mai, il y aura en Guinée le premier festival international, qu’on intitule ‟ FAR de Labé”, les projecteurs sur Labé. ‟Festival des Arts et du Rire à Labé”.

Dans ce sens, on n’a pas voulu le domicilier à Conakry comme il y a beaucoup d’activités ici, il faut parfois décentraliser les choses. C’est dans ce sens qu’on a décentralisé ce festival à Labé pour que chaque année, je dis chaque année qu’il y ait la rencontre de tous les grands comédiens du monde à Labé.

Pour nous, c’est un moyen d’aider les autres personnes de l’autre côté de s’émanciper côté artistique parce qu’au-delà du festival et du spectacle, il y a de la formation aussi.

Mosaiqueguinee : Alors concrètement, qu’est ce qui est prévu à Labé du 28 avril au 2 mai ?

Mamadou Thug : Il est prévu beaucoup de choses, mais particulièrement nous avons 70 % de rire dans ce festival. Mais comme c’est le Festival des Arts et du Rire, nous avons pensé emmener d’autres expressions artistiques tel que le Conte, la Poésie, l’Ecriture, le Théâtre, la Mode, le Cinéma et la Musique.

Si nous prenons le chronogramme de festival, le jeudi 28 avril après le carnaval et la conférence de presse, c’est une journée théâtre avec les étudiants de l’Université Amadou Dieng de Labé ;  le même jour à 20 heures, il y a conte et projection de films.

Le lendemain vendredi les formations commencent, cette année c’est Taxi Moto. On a fait des enquêtes et il y a eu plus de 2500 accidents de Taxi Moto à Labé, il y a eu des morts, il y a eu des gens qui sont paralysés à vie. Donc la thématique c’est pour sensibiliser les gens sur l’importance de la vie. Donc dans ce sens les Taxis Motos auront une formation qui se fera dans la salle de la mairie de Labé.

Les artistes comédiens vont être formés par Adama Dahico et moi dans la salle du Musée du Foutah dans le sens où les gens vont comprendre le sens du métier de comédien. Le même vendredi à 20 heures il y a un spectacle select guichet fermé, un spectacle diner gala qui reçoit 200 personnes à l’Hôtel Royal Tangué de Labé.

Le lendemain samedi, les formations continuent mais dans la soirée à partir de 16 heures nous avons Musique Urbaine et Stand Up. La nuit il y aura une soirée ‟Textile Guinéen” parce qu’on parle de la culture guinéenne. On veut que les gens portent de la Foret Sacrée, du NGaraa, du Bazin ou du Kendely de la Basse Côte.

Le lendemain 1er mai, il y a la clôture des formations au musée et à la mairie. A partir de 20 heures, il y a du Sketch comique et Musique Populaire. Le célébrissime Lamah Sidibé ira clôturer le spectacle avec Mamadou Thug et Adama Dahico plus Moussa Kofoe de Kindia.

Le pays invité est la Cote d’Ivoire, le chef de la délégation est Adama Dahico et la région invitée c’est Kindia et le chef de la délégation est Moussa Kofoe.

Voilà grosso modo tout le programme du Festival des Arts et du Rire qui va se tenir du 28 avril au 2 mai dans la ville de Karamoko Alpha.

Mosaiqueguinee : Le ministère de la Culture vous accompagne-t-il dans ce projet ?

Mamadou Thug : Pour le moment non, mais nous souhaitons que notre ministre de Tutelle M. Siaka Barry nous accompagne parce que l’évènement est sous l’égide du Ministère de la Culture des Sports et du Patrimoine Historique. Nous souhaiterions que le ministère nous assure le transport urbain et international pour que quatre comédiens viennent de la Côte d’Ivoire et que les 70 comédiens puissent quitter Conakry pour Labé et revenir. Le reste, Soudou Darjaa entant que maison de production pourra s’en charger avec d’autres partenaires Incha Allah.

Mosaiqueguinee : Mamadou Thug, avez-vous un dernier appel à lancer aux populations guinéennes par rapport à ce projet ?

Mamadou Thug : Mon appel c’est de se mobiliser autour du festival. Nous tous nous nous réjouissons de participer à des évènements ailleurs. Pourquoi ne pas faire des évènements ici qui vont réunir d’autres comédiens. L’ambition pour nous, c’est que Labé soit la capitale du rire en Guinée.

Deuxio, il faut que les mécènes, les sponsors, les personnes de bonne volonté et les médias acceptent  d’accompagner ce festival pour que vivent les comédiens guinéens.

De l’autre côté, je dirai aux artistes d’accepter la formation pour grandir parce qu’un artiste qui n’est pas formé ne peut pas compétir à l’international.

Alors à tous ceux qui vont nous lire, qu’ils comprennent que chacun peut faire quelque chose pour que la culture guinéenne s’émancipe.

Mosaiqueguinee : Mamadou Thug merci !

Mamadou Thug : Merci à vous Mosaiqueguinee !

Interview Réalisée par Mamadou Pathé Barry

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top