A LA UNE

Insécurité : Le seuil de l’inacceptable franchi, un haut responsable de la police visé  

calb5489police_hamdallaye_jpgConakry, la capitale guinéenne est-elle en train de tomber aux mains des malfrats, qui chaque jour, se paient plus d’audace, pour atteindre des cibles jusqu’ici épargnées.

Après des citoyens anonymes qui se comptent par centaines de milliers, des députés récemment, le tour à un haut responsable des services de sécurité guinéens, d’être visé et de se faire braquer.

Il s’agit de Commandant Abdoulaye Thiam, N02 des Unités d’intervention de la police, qui s’est fait attaquer dans la nuit d’hier, à Hamdallaye à hauteur de la station Shell, par un groupe d’individus qui ont emporté son véhicule de service, et tous les objets qu’il avait sur lui, y compris son talkie-walkie.

Le Commandant Thiam s’en est sorti indemne, mais il aurait reçu une balle, qui a été finalement extraite par les médecins de la clinique Ambroise Paré, après le refus de ceux de l’hôpital Ignace Deen de le prendre en charge. Ses jours ne seraient pas en danger, selon un responsable des services de sécurité, joint tôt ce matin par la rédaction de mosaiqueguinee.

Il faut dire que cette attaque est à tout point de vue un pique de nez aux services de sécurité guinéens, apparemment submergés par le phénomène de l’insécurité.

Non seulement elle a visé un haut responsable de ces services, l’adjoint au Colonel Ansoumane Camara ‘’ Baffoé’’, mais pire, elle s’est produite à quelques encablures d’un escadron de gendarmerie.  On ne peut oser plus !

Aboubakri

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. Pingback: Insécurité : un haut responsable de la police s’est fait attaquer par des …Flash Guinée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top