A LA UNE

Vers une rencontre à Conakry, des organisations de la société civile de l’Afrique de l’ouest

pcud

Image d’archive

Sauf changement de dernière minute, en juin prochain, la Guinée abritera le forum social de l’Afrique de l’ouest, a appris mosaiqueguinee. La société civile guinéenne vient d’avoir la confiance de plusieurs organisations consoeurs, des pays membres de la CEDEAO, réunies  à Dakar sur invitation de leur homologue sénégalaise. Ce conclave qui se déroule sur deux jours, les 28 et 30 mars 2016, connait la participation de plusieurs plateformes de la Guinée comme le CNOSC.

L’objectif de cette rencontre est de créer un espace d’échange et de partage de stratégies entre les différentes plateformes afin de faire face aux difficultés auxquelles sont confrontés les pays concernés. C’est un «sommet» des sociétés civiles qui sont devenues de véritables contrepoids aujourd’hui dans des pays comme le Sénégal ou le Burkina Fasso. «Nous nous sommes réunis ici à Dakar pour unifier les efforts des organisations de la société civile ouest-africaine  dans le but d’influencer les politique publiques et être plus proche des populations », nous a confié Sékou Koudounou, président du balai citoyen guinéen dans une conversation téléphonique.

Ces organisations présentes à Dakar devraient travailler à faire le diagnostic de la gouvernance politique et économique de la sous-région. Aujourd’hui, les OSC sont actives dans de nombreux pays africains. En 2012 au Sénégal, le mouvement y’en a marre était en première ligne pour barrer la route à Me Abdoulaye Wade qui aspirait à un troisième mandat. Egalement en 2014, le balai citoyen du Burkina a joué un rôle de premier plan dans la destitution de l’ancien président Blaise Compaoré. En Guinée il reste encore du chemin à faire.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top