A LA UNE

142 permis miniers retirés par les autorités guinéennes

ministre_magasLa Guinée, sous la houlette de son nouveau ministre des mines, M. Abdoulaye Magassouba, vient de retirer au total 142 permis miniers inactifs.

L’annonce a été faite aujourd’hui par le ministre lui-même, au cours d’un déjeuner de presse restreint. M. Magassouba a expliqué que c’est le résultat d’un travail d’approfondissement de l’assainissement du cadastre minier guinéen, auquel lui et ses cadres se sont attelés dès sa prise de fonctions. Il dira que ce résultat a été obtenu après des visites de terrain effectuées par ses cadres, pour constater de visu l’effectivité ou pas des activités dans le cadre des permis attribués.

Les 142 permis retirés concernent diverses substances: bauxite, or, métaux divers et uranium. Désormais, un suivi régulier de tous les permis attribués, est imposé. Pour éviter que des portions importantes du cadre minier guinéen, restent inexploitées.

Le ministre Magassouba a précisé que le fait qu’un permis minier a été retiré à une société, ne fait pas de celle-ci une société paria dans les mines guinéennes. Celle-ci, a-t-il indiqué, aura toujours la possibilité de mieux se doter et revenir compétir.

Enfin, le ministre a encouragé tous les investisseurs à participer au développement des mines guinéennes, en vue de la relance de l’économie du pays.

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top