Actualités

EBOLA à Koropara : « La situation est sous contrôle », dixit le ministre de la pêche

ministre

André Pacha Loua, ministre en charge de la pêche

Le village de Koropara  en Guinée forestière est confronté, depuis quelques semaines, à une résurgence du virus Ebola. La nouvelle s’est propagée dans tout le pays comme une trainée de poudre. Ce qui a du coup, emmené les autorités  à agir au plus vite pour éviter une propagation de la maladie. C’est dans cet élan, que le ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, a effectué une mission d’urgence sur le terrain, en compagnie de son homologue de l’Environnement.

André Pacha Loua et Christine Sagno ont rallié la région de Nzérékoré, dimanche 27 mars, pour s’enquérir de l’évolution de la situation afin d’y trouver une solution rapide. La délégation s’est rendue à KOROPARA, village situé à 87 km de N’zérékoré,  lundi et mardi, pour constater les dispositions sanitaires mises en place par l’équipe de la coordination de lutte contre Ebola. Le ministre de la pêche et sa suite ont surtout profité pour s’adresser aux villageois qui les ont religieusement écoutés, sans manifester aucune résistance. Ils se sont aussi engagés à respecter le mot d’ordre des agents de santé et de la coordination,  qui consiste à se laver les mains régulièrement au savon et au chlore, à accepté le confinement.

Ce sont au total 20 villages qui ont adhéré au mini cerclage mis en place, le jeudi 24 mars dernier, pour empêcher tout déplacement de cas suspects ou de cas confirmés. La dernière étape de cette mission a été la vaccination des populations ainsi que des membres de la délégation qui ont voulu donner  l‘exemple pour rassurer certains sceptiques.

Selon le ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime, le bilan à ce jour, fait état d’un seul cas confirmé de mort d’Ebola. Le cas de deux (2) autres ne serait pas dû à Ebola, contrairement à ce que certaines informations faisaient croire. « Un seul malade d’Ebola se trouve au centre de traitement Ebola (CTE), aucun cas suspect n’est avéré à part des contacts. La situation est sous contrôle, il n’y a pas lieu de s’affoler», a affirmé le ministre André Loua.

La délégation a pris congé des populations de Koropara ce mercredi , mettant ainsi fin à sa mission.

Antoine K.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top