A LA UNE

Economie: Le Président du groupe NSIA pose ses valises en Guinée

IMG_20160330_142903

De la gauche vers la droite, M. Jean Kouakou Diagou, Madame Barry Hadiatou Diallo et M. Malick Sankon

C’est en présence de plusieurs responsables du groupe NSIA, et du Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) de la Guinée, que le président dudit groupe, M. Jean Kacou Diagou, par ailleurs chef du patronat ivoirien, accompagné d’une forte délégation, a été accueilli à l’aéroport international Conakry-Gbessia, mercredi 30 mars 2016.

Cette visite de M. Jean Kacou Diago s’inscrit dans le cadre de rencontres annuelles du groupe NSIA, mais elle est aussi placée sous le signe de la réaffirmation de l’attachement de son groupe à la Guinée, pourtant devenue moins attrayante ces dernières années à cause de l’apparition et la propagation du virus Ebola.  « Cette visite va accroitre les relations entre la Guinée et le groupe NSIA, par ce qu’elle va permettre le développement de nos activités », a déclaré à la presse, Madame Barry Hadiatou Diallo, Directrice Générale de NSIA Banque Guinée.

La caisse guinéenne de sécurité sociale est actionnaire à NSIA Banque. C’est surtout pour cela que M. Malick Sankon, Directeur générale de cette institution, entouré de certains de ses proches, est allé accueillir le président Jean Kouakou Diangou à l’aéroport. « Notre souhait est de voir  les investisseurs étrangers mettre leur argent en Guinée », a déclaré Malick Sankon, se disant heureux de venir à la réception d’un partenaire et ami, qui porte la Guinée dans son coeur.

Interrogé,M. Jean Kacou Diagou, a promis de maintenir ses investissements en Guinée, malgré Ebola . « A partir du moment où les guinéens sont là, il n’ y a pas de raison de les quitter. Le développement demande que les africains se donnent les mains, et faire en sorte que l’Afrique puisse sortir du sous développement, de la pauvreté, donner des emplois aux africains. Nous sommes dans douze (12) pays africains et il n’y a pas de raison qu’en Guinée, nous ne soyons pas là », a-t-il déclaré à notre micro. 

Le groupe NSIA est l’une des rares entreprises à ne pas quitter la Guinée lorsque l’épidémie d’Ebola a été déclaré dans le pays en 2014.

Thierno Amadou Camara

622 10 43 78

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top