Actualités

Journée « ville morte »: la gendarmerie promet de ne pas user d’armes non conventionnelles

manifestants_1_0Intervenant chez nos confrères de Djigui Fm, dans l’émission le quotidien, ce matin, mardi 30 mars 2016le commandant Mamadou Alpha Barry, chargé de communication de la gendarmerie nationale, a fait savoir que des instructions claires ont été données par le Haut commandant de la gendarmerie. A en croire le commandant Barry, le général Baldé aurait instruit de ne pas se munir d’armes de guerre sur le terrain du maintien de l’ordre en ce jour de manifestation pacifique appelée par l’opposition. « Aucun gendarme n’a le droit de porter une arme. On a pas en face des ennemis », a-t-il martelé.

A chaque endroit stratégique de Conakry, est postée une équipe. S’il y a usage d’arme non conventionnelle ou exaction, poursuit le commandant Barry, c’est le chef de l’équipe qui est interpellé par la hiérarchie.

Tout cela, selon le commandant Barry, a été rappelé hier, lundi, au cours d’une réunion qui a vu se préparer l’intervention en cours de la gendarmerie aujourd’hui sur différents endroits de la capitale.

Des agents des forces de sécurité déployés pour le maintien de l’ordre, sont souvent accusés de faire usage d’armes de guerre et d’exactions contre des manifestants.

Thierno Amadou Camara

622 10 43 78

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top