Actualités

Le syndrome de la vindicte populaire se propage en Guinée, deux présumés voleurs brûlés vifs à Macenta  

bruler-vifScène incroyable ! ça s’est passé hier jeudi en début d’après-midi, au centre-ville de Macenta, une ville située dans le sud de la Guinée.

Deux présumés voleurs de motos, ont été brûlés vifs sur la place publique, par des jeunes déchaînés.

Le premier qui aurait été pris la main dans le sac en train de voler une moto, a été aspergé d’essence, avant d’être brûlé vif, devant une foule de jeunes, l’esprit chauffé à blanc.

Selon un correspondant de l’AGP sur place et qui rapporte l’information, le second présumé voleur, qui a subi le même sort, avait réussi un moment à se réfugier dans les locaux du commissariat local.

Mais face à la furie des jeunes, qui exigeaient que le malfrat leur soit remis, les forces de l’ordre, n’ont pu résister longtemps.

En Guinée, de plus en plus, on assiste à de telles scènes de vindicte populaire où des présumés bandits sont brûlés vifs, sous l’œil impuissant des forces de sécurité et des autorités.

Le cas de Kouroussa où des jeunes en colère, sont allés sortir de prison quatre présumés bandits, avant de les brûler vif, est encore dans toutes les mémoires.

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top