A LA UNE

Le PAG (Patronat de Guinée) signe une convention de partenariat avec quatre centrales syndicales  

pag1Quatre centrales syndicales, à savoir la CGTG, l’UDTG, l’UGTG et la CGSL, toutes de l’unité d’action syndicale, ont signé ce samedi à la faveur d’une cérémonie qui s’est déroulée à Kaloum, une convention de partenariat avec le PAG (Patronat de Guinée).

Dans son propos préliminaire, le secrétaire général exécutif du PAG, a expliqué que la signature de cette convention entre des employeurs et des représentants des travailleurs, procède d’une part d’une recommandation du BIT et d’autre part de la volonté du gouvernement guinéen et du secteur privé, de mettre en place une plate-forme de dialogue, dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires et la promotion des investissements.

Cette convention de partenariat est destinée à favoriser des échanges entre les deux parties, sur les grands problèmes concernant notamment :

-Les conventions collectives de branches ;

-La négociation des avantages dus aux salariés des entreprises et des services ;

-Le suivi du paiement des cotisations à la CNSS, et d’autres caisses prévues pour les fonctionnaires de l’Etat ;

La convention prévoit des rencontres trimestrielles entre les centrales syndicales et le PAG, à l’effet de s’enquérir des conditions de recrutement, de santé, de formation, de promotion, et de toutes autres conditions dans les lieux de travail.

Par ailleurs, selon l’esprit de cette convention, tous les litiges non résolus dans les entreprises où les centrales signataires ont des membres, seront portés à l’attention du PAG, avant toute action.

Se réjouissant de la signature de cette convention, qui est un cadre de concertation entre patrons et employés, M. Ismaël Keita, président du PAG, qui était entouré à l’occasion de tout son cabinet, a émis le souhait de voir bannis les mouvements de grève, dans les unités économiques du pays, au gré d’un dialogue permanent.

Il a encouragé les centrales syndicales signataires de la convention à œuvrer auprès des entreprises pour faire syndiquer tous les travailleurs de Guinée, en vue de l’établissement de conventions collectives et l’instauration d’un climat de paix en leurs seins.

Au gouvernement guinéen, il lancé une invite pour un appui constant et des politiques plus courageuses et intelligentes, pouvant favoriser l’émergence d’un secteur privé guinéen fort, moteur du décollage économique attendu du pays.

Intervenant au nom de ses pairs, Camarade Diallo Fodé de la CGTG, a dit toute la joie qui les anime en signant cette convention, qui vient combler un vide juridique, à leurs yeux.

Il a salué le dynamise du Patronat de Guinée (PAG), constitué, dira-t-il de jeunes patrons, à l’esprit vainqueur.

Tout en annonçant l’arrivée prochaine d’autres centrales syndicales dans ce cadre de concertation, il a fait part de leur engagement à respecter les termes de ladite convention.

Demba Sidicki

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top