Actualités

Violences politiques : La CANEG rassemble autour de la question de la liberté de manifester

Forum camegSamedi 02 avril 2016, le palais du peuple a servi de cadre à la tenue d’un forum sur la liberté de manifester en Guinée. Il a été organisé par  la Convention des Acteurs Non Etatiques de Guinée (CANEG).  Des représentants de partis politiques,  des organisations de la société civile et de la gendarmerie nationale, ont pris part à ce forum visant à réfléchir sur les méthodes  pouvant permettre la tenue de manifestations sans violences en Guinée.

Présent à cette rencontre, le juriste, Mamadi 3 Kaba, a rappelé que le droit  de manifester est un droit constitutionnel que l’Etat doit respecter en acceptant de sécuriser les différentes manifestations de l’opposition. Cela y va de la consolidation des acquis démocratiques, a-t-il ajouté.

Ainsi, toutes les manifestations sur les voix publiques sont soumises à une déclaration préalable, mais cette déclaration doit  être adressée au maire de la commune urbaine ou rurale.  » Trois (3) jours francs au moins et 15 jours francs  avant la date de la manifestation ’’, précisera-t-il

Qu’est ce que nous voulons faire de la Guinée de demain ? S’interroge Amadou Damaro Camara, représentant de la mouvance présidentielle à ce forum.

«Nous les politiciens, nous avons aussi le devoir d’éducation civique de nos militants pour leur faire comprendre que nous les acteurs de  la politique, nous ne sommes pas des ennemis, mais plutôt des adversaires, » a-t-il conseillé

Quant au représentant de l’opposition, Aliou Condé, il a interpellé la société civile pour qu’elle joue un rôle de tampon : « Vous devriez être les gendarmes, les modérateurs pour les hommes politiques, pour dire à chacun ‘’ d’arrêter ’’ car vous mettez la vie de toute la population en danger  », a-t-il lancé à l’endroit de la société civile.

Par ailleurs, il reste persuadé  que si la Guinée continue sur ce genre de forum, dans les jours  à venir, elle ne connaitra plus des manifestations meurtrières.

Quant à Sékou Kouressy Condé, l’organisateur et par ailleurs, secrétaire exécutif de l’ONG African Crisis Group, ce forum va permettre aux acteurs politiques ainsi que les acteurs de la société civile, de réfléchir sur toutes les questions relatives à la tenue d’une manifestation pacifique.

Bouka Barry, pour mosaiqueguinée.com

TEL :620 56 85 85

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top