A LA UNE

Carte d’identité nationale : Le ministre Abdoul Kabèlè Camara, face à l’équation de Multimédia Glory

MeKabaleLe ministre Abdoul Kabèlè Camara, se pose des questions et semble un peu dans les vagues au sujet d’une société nommée Multimédia Glory, avec laquelle la Guinée a une convention datant de 2011, pour divers produits biométriques notamment la carte d’identité, et les documents d’état-civil.

Même la production du passeport biométrique, qui a été sortie de cette convention, puis confiée en 2013 à la société IRIS, lui revenait de droit. Puisque cette convention n’a jamais été dénoncée.

A son temps, le Dr Mahmoud Cissé, était sur le point de réparer cette injustice en réhabilitant Multimédia Glory dans ses droits, c’est en ce moment qu’il a été révoqué.

Sans jamais abdiquer malgré les tracasseries de tout genre, malgré qu’on l’ait délestée du volet passeport, la société Multimédia, a continué à se battre sur le terrain, à faire du lobbying pour qu’au moins, il lui soit permis de prendre en charge le volet carte d’identité biométrique, en vain !

Après plusieurs rencontres et rapports commandités par lui-même sur la technologie et les réalisations faites par Multimédia Glory, puisque la société avait fait déjà installations et équipé tous les commissariats de Conakry en matériels de production de ces cartes d’identité, malgré un feu vert verbal qu’il avait donné au représentant local de cette société, pour qu’il continue d’agir, cette société continue de trimer sur le terrain.

Pourtant, tous les cadres au département et dans les commissariats, attestent de la fiabilité des éléments de sécurité contenus dans la carte d’identité made Multimédia Glory.

Aux dernières nouvelles, Mr Abdoul Kabèlè Camara, aurait remis en cause le rapport dressé par une commission constituée de cadres de son département et de l’état-civil dans les mairies, pour demander à un expert français de lui produire un document-synthèse sur la carte d’identité Multimédia Glory.

Sauf changement de dernière minute, c’est ce document qu’il compte présenter demain mardi au conseil interministériel, puisque le gouvernement lui a demandé de préparer une communication autour de la question des cartes d’identité en Guinée.

A rappeler que Multimédia avait fabriqué précédemment et acheminé sur Conakry un million de cartes d’identité vierges, avant qu’il ne lui soit demandé d’intégrer de nouveaux éléments de sécurité, édictés par les chefs d’Etats de la CEDEAO. Ce qu’elle a fait depuis.

Si les blocages sont levés, la société Multimédia compte commencer la production des cartes d’identité biométriques sécurisées, pour le compte des guinéens, au plus tard à fin Mai.

Sur la question du coût, Mr Abdoul Kabèlè Camara, ne devrait plus invoquer les 10 dollars tel qu’indiquer dans le contrat initial.

Entre temps, son prédécesseur avait réussi à convaincre la société à produire la carte d’identité à 60 mille francs guinéens voire 50 mille. Avec toujours une marge pour le trésor public.

NB : Sur les 10 dollars, prix initial de la carte à l’unité, l’Etat guinéen devait prendre 3 dollars sur chaque carte d’identité.

A suivre !

Aboubakri

 

 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. kindy

    4 avril 2016 at 14 h 51 min

    Le combat continue pour notre indépendance la Guinée mérite mieux

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top