A LA UNE

UFDG : Encore des violences entre des militants de Bah Oury et de Cellou

1Bah ouryA l’occasion d’une rencontre à laquelle Bah Oury, fondateur et vice-président exclu de l’UFDG, était convié samedi 09 avril 2016, à Bambéto, des violences ont encore éclaté entre ses partisans et ceux de son adversaire du moment,  Cellou Dalein Diallo. Mais le pire ne s’est pas produit.

On déplore deux blessés appartenant au camp Bah Oury. Des blessés dont la vie n’est pas en danger.

Joint au téléphone par notre rédaction, Bah Oury nous a confirmé les faits et condamné l’agression, selon lui,  de ses proches par  certains «jeunes armés, payés par Cellou Dalein Diallo ». Il a aussi dénoncé une « culture de la violence du côté de Cellou  Dalein, qui atteint des limites sans bornes».

Le vice-président exclu de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) n’était pas sur place mais il nous apprend que face à l’ampleur de la violence, les organisateurs de la rencontre  ont appelé au calme et ont décidé  de reporter le rendez-vous pour sauvegarder la quiétude sociale.

«Les organisateurs ont jugé plus sage de reporter (la réunion Ndlr) pour qu’il n’y  ait pas de situation imprévisible et incontrôlable », nous a-t-il confié.

Bah Oury souligne que les forces de l’ordre ont bien été informées de sa venue à Bambeto, mais il ignore si elles ont eu le temps de se déplacer pour assurer la sécurité.  Toujours selon notre interlocuteur, deux des personnes qui auraient agressé ses proches ce samedi, faisaient l’objet d’un mandat d’arrêt pour leur implication supposée dans l’affaire du 05 février au siège de l’UFDG.

La réunion de ce samedi a donc été suspendue, mais selon Bah Oury, les organisateurs trouveront un espace mieux secourable dans les jours à venir pour tenir la rencontre. En attendant, Bah Oury a rendez-vous avec les jeunes de Hafia ce dimanche pour « un échange d’idées ».

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

3 Commentaires

3 Comments

  1. TOLNO JACQUE

    10 avril 2016 at 9 h 49 min

    cellou tente par tout les moyens a provoquer un soulevement populaire en guinee. cellou sait qu il ne sera jamais president en guinee, donc il tente de provoquer une guerre civile en guinee

  2. Baldewin

    11 avril 2016 at 15 h 56 min

    Tolno,tes propos sont irresponsables. Tu penses que cellou est capable de dire aux gens de s’attaquer à bah oury.si cellou voulait une guerre civile c’est en 2010 il l’aurait fait car était le moment le plus opportun mais il n’a pas revendiqué sa victoire au nom de la paix.

  3. balde

    11 avril 2016 at 16 h 45 min

    baldewin cellou ne peut pas se permettre de declencher une guerre en guinee, car il sait que cette guerre ne durera que pendant quelques heures seulement il va fuir le pays. je t informe que votre cellou n a jamais gagne une election en guinee , il a ete toujour battu par son professeur le president alpha conde

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top