Actualités

Journée « ville-morte »: Notre premier constat sur l’autoroute Fidel Castro

Ville morteL’opposition républicaine a appelé ses militants de Conakry, à observer une journée « ville-morte » ce jeudi 14 avril 2016. Mais cet appel n’a pour le moment pas eu assez d’impact visible sur l’autoroute Fidel Castro. Des embouteillages sont observés à plusieurs endroits comme à Yimbaya, à Matoto et au rondpoint de l’aéroport Gbessia.

Les écoles ont également ouvert leurs portes et les élèves affluent dans les établissements. Au niveau des marchés que nous avons sillonnés (Matoto, Tannerie et Yimbaya), l’ambiance est normale. Les étalagistes sont sur place et les boutiques et magasins ouverts.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne 9 H 30, aucun incident n’a été signalé  sur l’axe  Matoto-Gbessia.

Excepté au rondpoint de la tanérie, où est stationné un camion de la gendarmerie,  nous n’avons constaté aucun dispositif sécuritaire particulier au niveau des grands carrefours que nous avons sillonnés sur cet axe.

Nous y reviendrons !

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

2 Comments

  1. SOUMAH

    14 avril 2016 at 10 h 17 min

    encore un echec cuisant . l opposition guineenne est finie depuis le depard des tenors a svoir..abee sylla , kassori , mohamed fode souma ,sydia toure , baaadiko, diallo sadakhadji, et maintenant mr. bah oury. cellou devait maintenant demissionner et abandonne la politique

  2. conde

    14 avril 2016 at 11 h 03 min

    pauvre UFDG ce sont les opposants qui sont morts et non la ville. yako kiakiakiakiaaaa

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top