A LA UNE

Lutte contre Ebola: Des précisions sur la femme « disparue » de N’Zérékoré

F.-Tass-660x330Le cas d’une femme qui avait échappé au contrôle des agents de lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola à N’zérékoré, et qui avait été annoncée peu de temps après à Dinguiraye, avait fait craindre une nouvelle propagation du virus Ebola. Interpellé par notre rédaction sur le sujet,  ce jeudi 14 avril 2016, le responsable de la communication de la coordination nationale de  lutte contre Ebola, Fodé Tass Sylla, a indiquée que la dame a été retrouvée et serait en route maintenant pour le centre d’où elle était partie.

« C’est un contact qui était à NZerekore qui avait disparu et que nous recherchions. Hier nous avons retrouvé la femme à Dinguiraye. Elle est actuellement avec nos équipes et elle n’est pas malade et ne présente aucun signe de maladie. Elle n’a jamais été malade ( d’ebola Ndlr). C’est un contact perdu de vu parce qu’une fille décédée au CTE était chez elle »

Ce jeudi, la femme est à son treizième jour de surveillance. Elle est en route pour N’Zérékoré afin d’y  continuer à être suivie avant l’expiration de sa mise en surveillance qui devrait en tout prendre 21 jours. En attendant, Fodé Tass Sylla rassure la population et affirme qu’il n’y a aucune crainte d’autant plus que cette femme contact n’est pas malade et n’a jamais été malade d’Ebola.

Tout de même, la coordination reconnaît que la dame avait bel et bien fuit parce qu’elle pensait être atteinte du virus Ebala après la mort d’une fille issue de sa famille, au centre de traitement Ebola de N’Zérékoré.

Bangaly Kourouma

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top