A LA UNE

Accusé de demeurer à la remorque d’Alpha Condé sans consulter sa base, l’UPR répond aux attaques, et essuie de nouvelles critiques internes

IMG_20160416_120806L’assemblée générale ordinaire de l’Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR) de ce samedi 16 avril 2016, comme d’habitude, s’est tenue à son siège national, à la minière, sous la présidence de Thierno Ousmane Diallo, membre du bureau exécutif du parti et par ailleurs, ministre en charge du Tourisme. Le président du parti, Bah Ousmane n’y étant pas présent aujourd’hui. Plusieurs sujets concernant la vie du parti et des questions d’actualités ont été évoqués.

Au cours de cette assemblée, le bureau exécutif a commencé par la lecture d’une déclaration rédigée la veille, au cours d’une réunion. Cette déclaration, considérée par les responsables comme étant une mise au point, est une réaction à une sortie médiatique fracassante, de Cellou Diallo, un parent de feu Siradjo Diallo, et coordinateur de l’UPR en Allemagne.

Ce denier reprochait à Bah Ousmane, le leader du parti, de nouer l’alliance en cours avec le parti au pouvoir, de façon solitaire, sans consulter la base.

Cette déclaration du parti, fustige et traite la sortie de Cellou Diallo d’inopportune. Le BE estime que ce dernier est passé à côté de la plaque. Elle a été lue par Habib Barry, un des responsables du parti, qui n’a pas manqué de rappeler que les structures du parti avaient bel et bien été consultés avant la signature de l’alliance entre l’UPR et le RPG du Professeur Alpha Condé.

Deux responsables de l’UPR vivants aux Etats-unis, tous se présentants comme des dissidents l’UFDG, devenus des figures incontournables de l’UPR aux Etas-unis d’Amérique, présents à cette assemblée, ont  salué et encouragé leurs responsables et autres militants de l’UPR, vivant en Guinée. Ils n’ont pas manqué aussi de porter des critiques à l’endroit du bureau et des militants. Ils estiment que le parti ne fait pas assez pour la conquête de nouveaux militants et ont demandé à ce que ça communique davantage à l’UPR, notamment à travers l’internet.

Réagissant aux critiques de ces deux « fervents » militants de l’UPR aux USA, le président de la séance leur a rassuré que leur message a été bien entendu et que le parti a toujours accepté les critiques, lorsqu’elles sont constructives.

Au cours de cette assemblée, il a été question aussi de mobiliser les militants pour les élections à venir. Une note circulaire va être adressée aux fédérations de Conakry et à celles l’intérieur demandant d’apporter des listes des candidats aux futures élections communales.

Avant de lever la séance, Thierno Ousmane s’est moqué de l’opposition républicaine qui, selon lui, a montré ses limites en étant incapables de mobiliser les guinéens dans le cadre de leurs manifestations politique. Il faisait allusion à la journée ville-morte de jeudi dernier, qu’il qualifie d’ailleurs d’échec.

De larges informations ont été données sur les reformes en cours au sein du parti, pour une relance des structures internes.

Thierno Amadou Camara

622 10 43 78

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

To Top